Mobiliser les parties prenantes de vos bâtiments

Est-ce que vos occupants connaissent votre intention de réduire la consommation énergétique de vos bâtiments?

Vouloir atteindre un objectif sans solliciter les parties prenantes est comme vouloir résoudre seul les changements climatiques. Autrement dit, cela est presque, voire totalement, impossible. La réalisation d’importante économie d’énergie est donc conditionnelle à la mobilisation de vos occupants et de votre équipe technique.

Comment y parvenir? Nous avons justement une infographie à ce sujet!

Distribution en France

Projet d’efficacité énergétique en France

Nous tenons à féliciter notre partenaire DSI pour la signature d’un nouveau contrat de pilotage de la performance énergétique avec la coopérative d’acheteurs hospitaliers publics français UniHA .

DSI offrira ainsi ses services d’efficacité énergétique, assisté par notre plateforme Dybee, dans deux hôpitaux de la France, soit…

Le Centre Hospitalier William Morey

Gestion de la performance énergétique qui s’étend sur 68 000 m2

Le Centre Hospitalier Universitaire de Lille

Gestion de la performance énergétique qui s’étend sur 72 000 m2

L’équipe de BGI vous souhaite un bon succès dans la réalisation de ce nouveau mandat!

Journée mondiale du climat

Sachant que les bâtiments sont la plus grande source d’émissions de CO2 dans le monde, les petits gestes du quotidien font la différence (Architecture 2030). Cependant, il peut être difficile de connaitre les actions optimales à appliquer pour réduire l’impact environnemental de ces bâtiments. Les informations sont souvent réparties entre diverses sources, elles peuvent demander beaucoup de temps de recherche et elles sont parfois controversées ou d’une fiabilité incertaine.

Ainsi, en cette journée mondiale du climat, destinée à rappeler la nécessité d’agir pour réduire les effets du réchauffement planétaire, BGI Analytics vous propose une liste d’actions concrètes approuvées par les experts, qui vous permettront de réduire les émissions de carbone de vos bâtiments.

  • Fermer les lumières dès que vous quittez une pièce. Éteindre vos appareils électroniques comme votre écran et votre ordinateur dès que l’utilisation est terminée.
  • Optez pour un éclairage à DEL qui dure 15 fois plus longtemps et consomme 90% moins d’énergie que les ampoules régulières. (ENERGY STAR, blogue Pleins feux sur l’efficacité énergétique)
  • Réduisez tant que possible les fuites d’air en installant des coupe-froid (calfeutrage) sur les fenêtres et les portes. Ces éléments ont un impact direct sur la variation de votre consommation d’énergie et le confort.
  • Modifier les consignes de températures durant la nuit, la fin de semaine ou toute période inoccupée. Cette mesure limitera le chauffage et la climatisation inutile.
  • Ajuster les horaires d’opération des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC).
  • Assurez-vous du bon fonctionnement de vos systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC). Puisque ces systèmes représentant souvent plus de la moitié de votre consommation énergétique, il est important que leurs activités soient le plus efficaces possible. Le bon fonctionnement passe par de bonnes séquences de contrôles, des instruments et capteurs calibrés, des points de consignes optimaux, des composants mécaniques en bonne condition, etc.
  • Suivre votre consommation de manière à déceler les pointes de consommation. Celles-ci peuvent être réduites en évitant de démarrer l’ensemble des charges et équipements en même temps.

Vous souhaitez suivre votre consommation et l’opération de votre bâtiment dans les moindres détails de façon automatisés sans vous casser la tête? C’est le cœur de notre plateforme Dybee. Cette dernière saura vous assister dans ce parcours de réduction des GES de votre bâtiment et vous éclairer sur une multitude d’actions simples à mettre en place.

Bien qu’on se spécialise dans le suivi énergétique et l’analyse opérationnelle, les mesures suivantes nous interpellent tout autant.

  • Faciliter et favoriser le transport de vos occupants à faible émission de gaz à effet de serre en offrant un stationnement à vélos.
  • Diminuer la production quotidienne des déchets en insérant des dispositifs de recyclage et de compostage dans de nombreux lieux stratégiques de votre bâtiment (salle de bain, salle à dîner, l’entrée, etc.)
  • Dans le cas où vous devez vous procurer de nouveaux appareils d’électroménagers et électroniques, optez pour des équipements certifiés ENERGY STAR. Ces équipements plus efficaces permettent de réduire votre consommation d’énergie et/ou d’eau à chacune de leur utilisation.
  • Lors de la construction de nouveau bâtiment ou du remplacement des installations, optez pour des thermopompes performantes. Celles-ci vous permettront de réutiliser les surplus de chaleur ou de fraîcheur ailleurs dans le bâtiment.
  • Pensez à laisser entrer le plus de lumière du jour possible dans les nouvelles constructions, et ce, en optant pour des toits en dents de scie et de hautes fenêtres

Lorsque l’entrepreneuriat et la cause environnementale ne font qu’un!

Cette année, la semaine mondiale de l’entrepreneuriat se déroulait du 8 au 14 novembre. À cet effet, Benoit Guenette, directeur innovation chez BGI, a eu le plaisir de donner une conférence à de jeunes étudiants en techniques de l’informatique du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Voici la vision, les valeurs et les idées qu’il a eu l’occasion de partager :

« C’est la troisième année déjà que je rencontre les étudiants pour raconter mon parcours, expliquer ce que l’entrepreneuriat représente pour moi et surtout, décrire le « mindset » à avoir pour plonger dans cette merveilleuse aventure qui façonne le monde de demain.

Cependant, c’est la première fois que je décide d’en écrire un court article. Le sujet me passionne hors de tout doute et nous nous trouvons dans une transition cruciale qui doit être effectuée rapidement. Cette transition nécessite un maximum d’entrepreneurs et d’intrapreneurs pour le développement de solutions en réponse à la crise climatique qui s’abat sur nous.

Vous avez bien lu « intrapreneur » qui selon moi doit être mis de l’avant et valorisé au même titre que l’entrepreneur. La montagne russe de création d’entreprise n’est certainement pas pour tout le monde, mais un esprit d’entrepreneur chez l’employé à l’intérieur d’une entreprise existante est tout aussi important.

Revenons maintenant à cette transition climatique qui se trouve sur tous les médias et sur les lèvres de tous, particulièrement les plus jeunes comme ceux à qui je présentais cette conférence. Cette transition passera par un effort collectif certes, mais aussi par une multitude de projets novateurs qui verra le jour grâce à des entrepreneurs passionnés qui souhaitent améliorer notre monde. Ces jeunes qui étudient en informatique et en développement logiciels auront des défis excitants et mobilisateurs pour mettre au monde ces solutions. Que ce soit pour la mise en place de villes intelligentes, de réseaux électriques intelligents, des plateformes d’efficacité énergétique, de mines autonomes et électriques, etc., des milliers de lignes de code verront le jour.

En plus de partager avec eux ma vision des tendances technologiques de demain, j’ai voulu leur soulever la nécessité de bien s’entourer pour réaliser les projets. Que ce soit avec nos amis et partenaires ou tout simplement en parler aux personnes autour de nous, car il y a beaucoup plus de chance que notre entourage nous aide en nous ouvrant des portes qu’en tentant de voler vos idées. De plus, il est impératif, autant pour l’entrepreneur que l’intrapreneur, d’être alerte et éveillé à tout ce qui les entoure. Être capable de voir les problèmes et illogismes, puis se mettre rapidement en mode solution est un atout. En ce sens, j’aime parler de notre fameux « Système d’Activation Réticulaire (SAR) », pour les « fans » de la neuroscience. Le SAR est le filtre entre la quantité phénoménale d’informations provenant du monde extérieur et notre conscience. Ce filtre laisse passer ce qui est important pour nous. Cela dit, on décide ce que l’on veut percevoir, consciemment ou inconsciemment… assez incroyable lorsque vient le temps d’être dans le « flow » et alerte aux opportunités!

Créer un projet ou une entreprise est loin d’être un parcours linéaire comme on peut l’imaginer au départ. Cependant, les défis, victoires, embûches, réussites que l’on peut vivre font partie de l’expérience et même si on doit se retrousser les manches chaque matin, il faut apprécier le parcours et éviter de le faire que pour la destination. Si l’objectif ou la mission vous interpelle réellement, vous prendrez part à la création de quelque chose qui est plus grand que vous, et c’est ce qui compte selon moi.

Chez BGI, c’est exactement pourquoi nous nous levons chaque matin et travaillons ensemble à concrétiser notre mission : « Ensemble, réduire l’impact environnemental des bâtiments et des procédés industriels ». Pour nous, cette mission passe par l’implantation de notre plateforme analytique Dybee servant à l’optimisation énergétique et l’analyse opérationnelle. Réduire la consommation globale est une nécessité pour un monde meilleur et chaque bâtiment ajouté à Dybee nous permet de connecter avec des experts techniques et des propriétaires qui sont prêts à faire un pas dans la bonne direction. »

Nouveau partenariat

BGI Analytics est heureux de vous annoncer la conclusion d’une entente de partenariat et de distribution, sur le territoire de la France, avec la société Distribution Services Industriels (DSI).

DSI est une entreprise privée ayant reçu l’agrément gouvernemental « entreprise adaptée ».  Elle offre des services dans plusieurs domaines, dont ceux des opérations industrielles et des projets numériques. Cette entreprise française se caractérise par une ingénierie sociale forte et un milieu de travail inclusif. En effet, 78% de sa main-d’œuvre est en situation de handicap et tous reçoivent l’accompagnement et la formation nécessaire pour être aux meilleures de leurs capacités. Répondant ainsi à de nombreux enjeux sociaux de la France, DSI a voulu être d’autant plus active sur le plan environnemental. Elle a donc renforcé ses domaines d’expertises en y ajoutant celui de l’efficacité énergétique.

DSI supportera la distribution et l’intégration de la plateforme Dybee auprès des clients français souhaitant l’utiliser. Elle s’assurera aussi du maintien et du développement de la plateforme conformément à la réalité française. Ce partenariat permettra aux industries françaises d’avoir recours à une plateforme complète en matière d’optimisation énergétique et à un support local pour sa bonne utilisation.

« DSI est présent depuis le début de la plateforme Dybee, ils connaissent notre produit, notre philosophie et supportent nos valeurs. Ils pourront donc bien représenter BGI sur le territoire de la France » – Benoit co-fondateur de BGI Analytics.

Nous sommes fières de nous affilier à une entreprise qui a su innover pour être à la fois socialement responsable et performante.

Au plaisir de travailler ensemble!

Expert en efficacité énergétique et apprentissage machine recherché!

DESCRIPTION D’EMPLOI

  • Participe au développement et à l’intégration d’algorithmes DDF et IA à la plateforme Dybee.
  • Participe aux divers projets R & D et à l’intégration de divers modules IA.
  • Participe au développement et à la production de matériel didactique et technique se rapportant à la solution DYBEE.
  • Participe au développement d’une structure Python permettant d’interconnecter et analyser les données de la plateforme Dybee.
  • Peut participer à toutes les étapes de réalisation de projets d’optimisation énergétique.
  • Peut participer aux diverses étapes de développement des affaires, entre autres, réaliser des présentations de la solution DYBEE à des partenaires ou clients potentiels.
  • Peut participer et réaliser des formations pour les usagers.
  • Peut-être appelé à rédiger des articles de blogue liés au domaine de l’optimisation assisté par l’IA.
  • Assumer toutes les autres tâches relatives au poste et/ou requises par la direction.

LIEU DE TRAVAIL

  • Télétravail.
  • L’Employé peut être appelé, dans le cadre de ses fonctions et responsabilités, à travailler dans différents lieux géographiques autres que le lieu de travail désigné ci-dessus.

HORAIRE DE TRAVAIL

  • 35 heures par semaine, c’est-à-dire 7 heures par jour cinq jours par semaine, du lundi au vendredi.
  • L’horaire de travail peut varier ou être modifié en fonction de la nature et de l’ampleur des fonctions et responsabilités de l’Employé, de même qu’en fonction des besoins découlant des opérations de l’Employeur.