Tous nos articles

Outils graphique – Guide d’utilisation Dybee

Introduction

L’outil graphique est l’un des principaux modules de visualisation des données dans Dybee. Il a pour vocation d’offrir une diversité de type de graphiques afin de vous aider à analyser au mieux et au plus vite vos données.

Cet outil est disponible depuis l’onglet « Graphique » dans « Visualisation », ainsi que dans « Modules d’analyses ». Il est également accessible depuis « Tableau de bord » et « Rapport » afin de vous permettre d’accéder facilement et en tout temps aux visuels créés.

C’est un outil collaboratif, ce qui signifie que les graphiques créés sont accessibles par l’ensemble des personnes ayant accès au site.

Page d’accueil

Visuel page accueil module Graphique

La page d’accueil du module « Graphique » contient :

  • Une série de filtres permettant d’organiser et de trier les graphiques existants.
    • « Favoris » désigne les graphiques paramétrés comme tels en cliquant sur l’étoile dans la colonne du même nom
    • « Mes graphiques » réfèrent aux graphiques que vous avez créés
    • « Tous » englobe l’ensemble des graphiques existants pour ce site
    • « Graphique » retourne uniquement les graphiques créés dans le module directement
    • « Tableau de bord » proposent les graphiques créés depuis le Tableau de bord
    • « Rapport » propose les graphiques créés depuis un Rapport
    • Le filtre permet quant à lui de faire une recherche générique sur le nom du graphique, la description ou l’auteur
  • Une série de tri par ordonnancement, ainsi on peut organiser les graphiques par :
    • Favoris
    • Type ( graphique, tableau de bord ou rapport)
    • Nom
    • Description
    • Auteur
    • Date de création
  • Des actions
    • Dupliquer

Nouveau graphique

En cliquant sur « Nouveau » dans la page d’acceuil, la fenêtre si dessous apparait.

Apparition fenêtre pour création d'un nouveau graphique

La section « Identification » permet de renseigner le titre et la description de votre graphique. Cela vous permettra de le retrouver en tout temps par la suite dans le module graphique, mais aussi depuis le tableau de bord ou le rapport si vous le souhaitez. Il est IMPÉRATIF d’informer à minima le titre du graphique pour pouvoir l’enregistrer.

La section « Options générales » vous permet de sauvegarder votre graphique via le bouton « sauvegarder », de retourner à la page d’accueil via le bouton « Ouvrir » et de cacher/montrer les sections « Options graphiques » et « Filtres » via le bouton Édition/Résultats.

La section « Options graphiques » regroupe l’ensemble des options nécessaires à l’élaboration des différents types de graphiques. Elle est détaillée par la suite dans la partie « Types de graphiques ». Certaines options sont tout de même communes à l’ensemble des types de graphiques tel que l’option « intervalle » qui permet de déterminer la fréquence des données que l’on souhaite observer: horaire, journalière, etc. et l’option « Décimale » qui permet de choisir la précision des données affichées.

La section « Filtre » apparait dans plusieurs modules Dybee et vous offre à la fois un filtre temporel et un filtre conditionnel. Le filtre temporel permet d’écarter certains jours de la semaine ou heure de la journée (ex : la nuit ou la fin de semaine). Et le filtre conditionnel permet de filtrer des comportements via des formules logiques (ex: Température > 10 degrés). Pour plus de renseignements sur la façon de manipuler des formules dans Dybee, consultez la formation « Calculs et formules« .

La section « Sélection des données » vous permet de choisir les variables que vous désirez visualiser. Cela peut-être un ou plusieurs points d’opération que vous pouvez sélectionner en cliquant sur le bouton « Point » à droite. Ou bien une formule plus complexe que vous pouvez créer en cliquant sur « Formule »à droite. Dans ce 2e cas, vous pouvez définir la cible de votre formule en cliquant sur l’icône « crayon » à gauche.

Visuel section "Option d'affichage"

Enfin, une fois l’ensemble des sections précédentes paramétrées, la section « Option d’affichage » propose différents paramètres d’affichage. D’abord sur la période à afficher qui peut être une plage avec date de début et date de fin, ou bien les X dernières heures pour que votre graphique reste toujours à jour.

Choix visualisation points filtrés, non filtrés ou les deux

Et vous pouvez également décider de visualiser les points filtrés, les points non filtrés ou bien les deux à des fins de comparaisons.

Outils d’analyse du graphique

Une fois les options paramétrées, appuyez sur le bouton permettant le chargement du graphique. Vous obtiendrez alors un visuel de la sorte :

Visuel graphique de l'outil d'analyse

Votre graphique apparait au centre et en haut à droite, plusieurs options apparaissent :

Options à droit du graphique

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Types de graphique

Visualisation des choix des types de graphique

Le choix du type de graphique se fait dans la partie options, appelée « Option graphique » dans l’image précédente. Dybee vous propose 12 types de graphiques différents. Chacun d’eux a ses options propres. Le paramétrage et le visuel de chacun de ces types vous sont présentés dans ce qui suit.

Ligne

Description:

Visuel du graphique ligne

Le graphique ligne permet de visualiser une ou plusieurs données dans le temps sous forme de lignes. Par défaut, Dybee propose le visuel classique ci-contre.

Trois options sont ensuite disponibles :

Graphique ligne par jour affichage superposition journalière
  • « Par jour »: Affiche la superposition journalière (soit sur 24h) du/des point(s) sur la période demandée. Chaque ligne représente une journée et la ligne pointillée représente la moyenne. Cette visualisation facilite la comparaison journalière d’un point.

Graphique ligne par semaine
  • « Par semaine » : Fonction identique à « Par jour » mais sur la semaine. Chaque ligne représente une semaine. Cette visualisation facilite la comparaison hebdomadaire d’un point.

Graphique ligne cumulatif
  • « Cumulatif »: représente le cumulatif du ou des points. Cela facilite, entre autres, la détection de dérive et permet d’effectuer des sommes sur une période rapidement.

Description des points visualisés

Paramètres visuels:

Par défaut le nom des axes Y sont le nom ou la description des points visualisés, mais pour plus de lisibilité il est possible de paramétrer les noms des axes Y ainsi que de forcer leur minimum et maximum.

Enfin dans la section « Sélection des données » vous pouvez choisir de répartir les points sur un ou plusieurs axes Y, ajouter des descriptions aux points et montrer ou cacher à votre convenance les points qui apparaissent sur le graphique.

section "Sélection des données"

Colonne

Description :

Graphique colonne

Le graphique colonne permet de visualiser une ou plusieurs données dans le temps sous forme de colonne. Par défaut, Dybee propose le visuel classique ci-contre.

Trois options sont ensuite disponibles :

Graphique colonne représentation cumulatif
  • « Cumulatif »: représente le cumulatif du ou des points. Cela facilite enter autre la detection de dérive. Et permet d’effectuer des sommes sur une période rapidement.

Graphique colonne représentation moyenne de chaque point
  • « Moyenne »: représente la moyenne de chaque point sur la période d’étude. Ce visuel permet des comparaisons globales rapides.

Graphique colonne comparaison moyenne par mois
  • « Comparaison par mois »: Permets de comparer la moyenne ou la somme des points par mois. Très utilisé notamment pour des comparaisons énergétiques.

Paramètre visuels

Paramètres visuels:

Par défaut le nom des axes Y sont le nom ou la description des points visualisés mais pour plus de lisibilité il est possible de paramétrer les noms des axes Y ainsi que de forcer leur minimum et maximum.

Enfin dans la section « Sélection des données » vous pouvez choisir de répartir les points sur un ou plusieurs axes Y, ajouter des descriptions aux points et montrer ou cacher à votre convenance les points qui apparaissent sur le graphique.

Répartition des points sur plusieurs axes

Area

Description :

Graphique Area

Le graphique area permet de visualiser une ou plusieurs données dans le temps sous forme de ligne dont l’aire sous la courbe est pleine. Par défaut, Dybee propose le visuel classique ci-contre.

Graphique Area avec activation option cumul

Il est aussi possible d’activer l’option cumul.

Paramètres visuels:

Paramètres nom des axes

Par défaut le nom des axes Y sont le nom ou la description des points visualisés mais pour plus de lisibilité il est possible de paramétrer les noms des axes Y ainsi que de forcer leur minimum et maximum.

Enfin dans la section « Sélection des données » vous pouvez choisir de répartir les points sur un ou plusieurs axes Y, ajouter des descriptions aux points et montrer ou cacher à votre convenance les points qui apparaissent sur le graphique.

section "Sélection des données" : répartir points sur plusieurs axes Y

Barre

Graphique barre

Description :

Le graphique barre permet de visualiser une ou plusieurs données sous forme de barres horizontales. Le temps est représenté sur l’axe Y et la valeur des points sur l’axe X. Par défaut, Dybee propose le visuel classique ci-contre.

Graphique barre avec option moyenne

L’option moyenne est également disponible. Elle permet de visualiser la moyenne de chaque point sur la période d’étude. Ce visuel permet des comparaisons globales rapides.

Nuage de point

Description:

Graphique nuage de point

Le graphique Nuage de point permet de visualiser une ou plusieurs données dans le temps sous forme de points sans ajouter de lignes de connexion. Ce graphique est très utile lorsque l’on souhaite étudier un point pour lequel l’intervalle temporel entre deux relevés n’est pas constant. Cela peut être le cas si l’on regarde le point aux variations ou si pour des raisons d’acquisition il y a des trous de données. Ainsi notre analyse n’est pas faussée par de potentielles lignes droites entre deux points non représentatives du comportement réel.

L’option cumul est également disponible

Stepped

Description:

Graphique stepped

Le graphique Stepped permet de visualiser une ou plusieurs données dans le temps sous forme de points relier par des lignes horizontales. Ce graphique est très utile lorsque l’on souhaite étudier des points dont les valeurs sont discrètes. Ainsi notre analyse n’est pas faussée par de potentielles lignes droites entre deux points non représentatives du comportement réel.

L’option cumul est également disponible.

Column stacked

Description

Graphique Column Stacked présenté sous forme de colonnes empilées
Graphique Column Stacked

Le graphique Column Stacked permet de visualiser la somme des points étudiés et ce pour chaque relevé. Le graphique présente cela sous forme de colonnes empilées. C’est extrêmement puissant pour des études énergétiques par exemple afin de visualiser les fluctuations de consommation et d’analyser les équipements impliqués lors des pics.

Nuage de points XY

Description

Le graphique Nuage de points XY permet de visualiser une donnée en Y par rapport à une autre donnée en X, à la différence des autres graphiques proposés ou l’axe des X et systématiquement le temps. Ce graphique est extrêmement puissant pour analyser la corrélation entre deux grandeurs et potentiellement détecter des dérives.

Une option de régression est disponible, permettant de calculer et d’afficher la régression linéaire ou polynomiale le cet ensemble de points. La formule de la courbe est disponible en bas du graphique.

Nuage de points XY avec option de régression

Paramètres visuels:

Paramètre visuels nuage de points XY

Par défaut le nom des axes Y sont le nom ou la description des points visualisés, mais pour plus de lisibilité il est possible de paramétrer les noms des axes Y ainsi que de forcer leur minimum et maximum.

Occurence

Description:

Graphique occurence et un hisogramme

Le graphique Occurence et un histogramme. Il représente le nombre d’échantillons compris sur un intervalle (une classe) durant la période étudiée. Cela permet d’étudier la distribution du ou des point(s) d’études

Heatmap

Description :

Le heatmap est un graphique particulier en 3 dimensions. Il ne peut prendre qu’un seul point en entrée, en axe X sont présentés les jours et en axe Y les heures. Chaque case représente donc une heure d’une journée. Une échelle de couleurs témoigne de la valeur du point pour le jour et l’heure correspondant. Ce graphique est très puissant pour assurer le suivi visuel global d’un équipement.

L’echelle de couleurs se paramètre par défaut entre le maximum et mets le minimum des valeurs présentes dans la période étudiée. Mais il est possible dans les options de forcer un minimum et un maximum plus pertinent.

Graphique heatmap

Calendrier

Description:

Le calendrier est un graphique particulier en 3 dimensions. Il ne peut prendre qu’un seul point en entrée, en axe X sont présentés les mois et en axe Y les jours de la semaine. Chaque case représente donc un jour de l’année. Une échelle de couleurs témoigne de la valeur du point correspondant. Ce graphique est très puissant pour faire des analyses saisonnières ou annuelles.

Graphique calendrier

Pie

Description:

Graphique Pie

Le graphique Pie est un graphique de répartition qui nécessite en entrée plusieurs points pour être pertinent. Il calcule la somme des valeurs de chacun des points sur la période considérée, puis le pourcentage que cela représente en comparaison avec la somme totale des valeurs de l’ensemble des points.

Pour aller plus loin

Pour un complément d’information sur les outils de visualisation proposés par Dybee tels que le mini-explorateur ou l’explorateur ainsi qu’une démonstration vidéo de l’utilisation de l’outil graphique, vous pouvez consulter la vidéo « Visualisation des données« .

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Formation Dybee – Structure Rapport

Principe général

Dybee offre de nombreux outils afin de visualiser, analyser et suivre les données d’opération de votre site. Cet article présente l’un d’entre eux : le Rapport. Cet outil possède une structure reposant sur une grille pouvant accueillir des Widgets personnalisables.

Le Rapport est un outil de travail pour l’analyste qui lui permet de visualiser et d’analyser les comportements des systèmes de son site. Il aide ce dernier à structurer ses analyses et permet la collaboration de différents acteurs sur un même support.

Via les différents widgets disponibles, il vous est possible de suivre des données énergétiques, des données d’opérations et tout autre type d’informations disponibles sur la plateforme.

Tout comme le Tableau de bord, le Rapport est constitué de pages. Chaque page possède une grille faite de 4 cases de large par 4 cases de haut. Les widgets (ou visuels) sont d’une hauteur de 1 case et leurs largeurs peuvent varier de 1 à 4 cases. Afin d’en ajouter un dans la grille, il suffit de cliquer sur le « + » de la case dans laquelle vous souhaitez placer ce dernier.

Exemple grille vierge et tableau de bord complétée
Grille vierge (à gauche) & Exemple de page de Tableau de bord complétée (à droite)

Onglet Rapport

Page d’accueil

On retrouve à l’ouverture de la page d’accueil du rapport la liste des rapports existant avec leur nom et description, le nom de l’auteur du rapport et la date de création de ce dernier. L’ensemble des rapports est accessible à tous les utilisateurs ayant accès au bâtiment, autant en visualisation qu’en édition.

Instruction Importer rapport déjà monté du bâtiments actuels

Afin de faciliter la collaboration, d’éviter les tâches redondantes et d’accélérer le travail des analystes, il est possible d’importer un rapport déjà monté du bâtiment actuel (et d’ainsi le duplique) ou d’un autre bâtiment grâce au bouton « importer ».

Instruction importer rapport dupliqué d'un autre bâtiment

Pour dupliquer un rapport du bâtiment actuel, il vous suffit de le choisir parmi la liste déroulante. Pour importer le rapport d’un autre de vos bâtiments, il faut sélectionner le bâtiment dans le menu déroulant, puis sélectionner le nom du rapport. Ensuite, vous pouvez au choix importer l’entièreté du rapport en cliquant directement sur « ajouter » ou sélectionner une page précise de ce rapport dans le menu déroulant correspondant.

Il se peut que la copie ne fonctionne pas correctement à cause de différences de modélisation et d’acquisition entre les deux bâtiments. Le statut des widgets composant le rapport informe donc l’utilisateur des difficultés potentielles d’importation.

Structure d’une page

Présentation de la structure d'un tableau de bord type

Sélection des pages

La partie « Sélection des pages » permet de naviguer entre les différentes pages du tableau de bord. La création de plusieurs pages permet de structurer et d’organiser vos analyses et visuels.

Paramétrage de la page

La partie » Paramétrage de la page » regroupe les options disponibles pour chaque page, à savoir:

Les options « Configuration de la page’ et « Importer-dupliquer une page existante » sont explicités en détail dans la formation Tableau de bord dans les sections du même nom.

Paramétrage Widget

La partie « Paramétrage Widget » influence les résultats retournés par les Widgets de votre page. Elle permet d’ajouter une ou plusieurs cibles en cliquant sur le crayon à droite de « entité ». Ces dernières seront prises en compte dans les formules de différents Widgets (voir la Formation Dybee – Calculs et Formules pour plus d’information sur les formules ciblées).

Parmi les widgets disponibles, certains peuvent cibler plusieurs entités .Il est donc possible de monter une page de Rapport générique puis de visualiser cette dernière pour plusieurs entités de la même famille en sélectionnant tour à tour la ou les entité(s) choisie(s).

Il est également possible de varier la période de temps d’étude. Par défaut le tableau de bord est ouvert sur la dernière semaine, soit les 7 derniers jours.

Pour aller plus loin

Nous vous invitons à consulter les formations Widget et Grapique pour compléter votre maitrise de l’utilisation des rapports.

Pour découvrir d’autres outils de visualisation, dirigez-vous vers la vidéo de Visualisation des données ou bien allez consulter la formation Portfolio.

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Formation Dybee – Tableau de bord

Principe général

Dybee offre de nombreux outils afin de visualiser, d’analyser et de suivre les données d’opération de votre site. Cet article présente l’un d’entre eux : le Tableau de bord. Cet outil possède une structure reposant sur une grille pouvant accueillir des Widgets personnalisables.

Le Tableau de bord à une visée récapitulative et de synthèse, il vous permet de suivre les points d’opération qu’il vous est important de surveiller quotidiennement. Cet outil peut avoir plusieurs visées, à la fois d’analyse, de synthèse, de suivi et de communication. Il peut être utilisé par l’expert en efficacité énergétique afin de centraliser les données principales et faciliter leur suivi. Il peut être également utilisé comme outils de communication vers un public interne ou externe. Il peut être par exemple affiché à l’entrée principale d’un site pour sensibiliser les utilisateurs, partager les résultats et les efforts liés au confort et à la performance énergétique et proposer des gestes concrets pour inciter les gens à prendre part aux efforts d’amélioration.

Via les différents widgets disponibles, il vous est possible de suivre des données énergétiques, des données d’opérations et tout autre type d’informations disponibles sur la plateforme.

Tout comme le Rapport, le Tableau de bord est constitué de pages. Chacune possède une grille faite de 4 cases de large par 4 cases de haut. Les widgets (ou visuels) sont d’une hauteur de 1 case et leurs largeurs peut varier de 1 à 4 cases. Afin d’en ajouter un dans la grille, il suffit de cliquer sur le « + » de la case dans laquelle vous souhaitez placer ce dernier.

Exemple grille vierge et tableau de bord complétée
Grille vierge (à gauche) & Exemple de page de Tableau de bord complétée (à droite)

Structure de la page

Un tableau de bord est donc composé d’une ou plusieurs pages, elles-mêmes composées de widgets. Le nombre de pages d’un tableau de bord et la composition de chaque page est entièrement personnalisable par chaque utilisateur. DYBEE met à disposition plus d’une vingtaine de types de visuels, qui servent de base à la création des graphiques finaux. Chaque widget est paramétrable afin d’offrir un maximum de liberté à l’utilisateur.
L’image ci-dessous présente la structure d’un tableau de bord type.

Présentation de la structure d'un tableau de bord type

Sélection des pages

La partie « Sélection des pages » permet de naviguer entre les différentes pages du tableau de bord. La création de plusieurs pages permet de structurer et d’organiser vos analyses et visuels.

Paramétrage de la page

La partie » Paramétrage de la page » regroupe les options disponibles pour chaque page, à savoir:

Les options « Configuration de la page’ et « Importer-dupliquer une page existante » sont explicités en détail plus loin dans leur partie respective.

Paramétrage Widget

La partie « Paramétrage Widget » influence les résultats retournés par les Widgets de votre page. Elle permet d’ajouter une ou plusieurs cibles en cliquant sur le crayon à droite de « entité ». Ces dernières seront prises en compte dans les formules de différents Widgets (voir la Formation Dybee – Calculs et Formules pour plus d’information sur les formules ciblées). Il est également possible de varier la période de temps d’étude. Par défaut le tableau de bord est ouvert sur la dernière semaine, soit les 7 derniers jours.

Instruction ajout de formules ciblées et variation de période

Sélection du tableau de bord

La partie « Choix du tableau de bord » permet de choisir le tableau de bord que nous souhaitons visualiser grâce à une file déroulante. A savoir que tous les usagers faisant partie d’un projet Dybee ont accès par défaut à:

  • Un tableau de bord personnel (identifié par le nom de l’usager)
  • Un tableau de bord par défaut pour le bâtiment (appelé « Défaut »)
  • Les tableaux de bord créés par les autres membres ayant accès au bâtiment (Identifié par leurs noms respectifs)

Il est possible pour chaque usager de visualiser ces différents tableaux de bord, mais uniquement le Tableau de bord personnel et le Tableau de bord par défaut sont modifiables. Si le tableau de bord personnel est vide, Dybee vous ouvre directement celui par défaut du bâtiment en question.

Exemple

L’exemple ci-dessous indique que vous êtes sur le tableau de l’utilisateur A comportant deux pages, « Page #1 » et « Page # 2 ». Vous êtes actuellement sur la Page #1. Les analyses présentées sont pour la période du 6 mai 2022 au 13 mai 2022 et vous n’avez pas de cibles sélectionnés.

Exemple tableau de l’utilisateur qui n'a pas de cibles sélectionnés.

Configuration d’une page

Le formulaire de configuration se présente comme suit.

Présentation formulaire de configuration

Il permet de:

  • Modifier le titre de la page
  • Désactiver le chargement automatique de la page à l’ouverture du tableau de bord
    • Cela permet d’éviter de charger automatiquement (sur une semaine) un Tableau de bord demandant beaucoup de calcul ou allant chercher beaucoup de données et qui serait donc long à afficher.
  • Paramétrer un nombre d’entités maximum pris en compte dans la page
    • Lorsque vous utilisez un tableau de bord générique dont plusieurs Widget ont pour cible une famille entière, il est important de préciser le nombre d’entité maximum que vous désirez étudier simultanément afin d’éviter le chargement par défaut de l’ensemble des entités de la famille.
  • Paramétrer un nombre de jours maximum pour la plage de temps.
    • Cela permet de limiter la plage de temps sur laquelle on autorise l’ouverture de cette page. On peut ainsi utiliser des widgets faisant appel à beaucoup de données (avec un pas de donnée très fin par exemple) sans surcharger le calculateur.
  • Paramétrer les familles utilisées dans le tableau de bord
    • Cela permet de limiter les choix d’entité cible proposés pour votre Tableau de bord
  • Organiser l’ordre des pages en faisant glisser les noms
  • Supprimer la page

Importer – Dupliquer une page existante

Exemple sélection site actuel

Dans la Section 1, il vous est possible de sélectionner une ou plusieurs pages de tableaux de bords existants provenants :

  • D’un autre utilisateur du bâtiment actif (Site actuel)
  • D’un autre bâtiment (autre bâtiment)

Si vous sélectionnez « Site actuel« , les sections 2-A et 3-A apparaissent.

Dans la Section 2-A, vous avez donc le choix d’importer une ou plusieurs pages d’un tableau de bord ou bien une ou plusieurs pages d’un rapport (voir la formation rapport).

Si vous sélectionnez « Tableau de bord » dans la section 2-A, vous pouvez ensuite sélectionner dans la Section 3-A le compte de l’utilisateur qui a créé la ou les pages qui vous intéressent via la liste déroulante de « User » puis importer une ou plusieurs des pages de son Tableau de bord via la liste déroulante « Dashboard ». La page importée apparaitra ensuite dans votre Tableau de bord.

Exemple sélection rapport

Si vous avez sélectionné « Rapport » dans la section 2-A, la Section 3-B apparait et vous permet de sélectionner une ou plusieurs pages appartenant à un rapport. Les noms en gras sont les noms des rapports de votre bâtiment et les autres sont les noms des pages individuelles.

Si vous avez sélectionné » autre bâtiment » dans la Section 1, le formulaire suivant apparait :

Sélection autre bâtiment

Il se peut que la copie ne fonctionne pas à cause de différences de modélisation et d’acquisition entre les deux bâtiments. Le statut du widget informe donc l’utilisateur des difficultés potentielles d’importation.

Une fois le bâtiment sélectionné puis la page sélectionnée, appuyer sur sauvegarder pour importer la page choisie.

Grâce à cet outil vous êtes donc en mesure d’importer et de partager des pages d’analyse et de visualisation entre utilisateurs d’un même bâtiment et entre des bâtiments auxquels vous avez accès.

Pour aller plus loin

Nous vous invitons à consulter les formations Rapport, Widget et Graphique pour compléter votre maitrise des outils de visualisation dans DYBEE en lien avec les widgets.

Pour découvrir d’autres outils de visualisation, dirigez-vous vers la vidéo de Visualisation des données ou bien allez consulterla formation Portfolio

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Formation Dybee – Widgets

Introduction

Dybee offre une panoplie de type de widget pour construire vos tableaux de bord et rapports.

Six catégories de widgets

Ces derniers sont organisés en 6 catégories de fonctionnalités :

  • Général
  • Énergie
  • Opération
  • Gestion
  • Module
  • Autre

Onglet "Autres utulisateurs"

Il vous est possible d’en créer ou bien d’importer des widgets créés par vos collaborateurs via l’onglet « Autres utilisateurs ».  Cela vous donne accès à l’ensemble des widgets déjà existants sur les tableaux de bord de vos collaborateurs, triés en fonction de l’auteur.

Chaque type de widgets est identifié par un symbole qui lui est propre. Ainsi vous pouvez reconnaitre les types de widgets utilisés par les autres utilisateurs et sélectionner ceux qui vous seront utiles.

Si un type de Widget est grisé/inaccessible, cela peut être dû à deux choses. Certains Widgets nécessitent au minium d’avoir deux cases de long disponibles et sont donc grisés si vous tentez de le créer à un emplacement où il n’y a qu’une seule case de disponible. Certains widgets quant à eux ne sont disponibles que pour des sites en plans C (analyse), s’ils sont grisés c’est que vous êtes probablement en plan A ou B.

Configuration

Chaque type de Widget est paramétrable afin d’offrir un maximum de liberté à l’utilisateur. La création d’un nouveau visuel demande donc une étape de paramétrisation.

Configuration création visuelle

Pour chacun d’entre eux à minima il faut renseigner le titre, choisir la longueur du widget (entre une et 4 cases) et si besoin associer un lien.

Type de Widget – Général

Image

Affichage image d'un bâtiment

Description :

Affichage de l’image de votre bâtiment.

Prérequis :

Cette image doit préalablement être importée dans la fenêtre de configuration du bâtiment.

Température

Description:

Données météorologique

Données météorologiques en temps réel prises à partir des données satellites de la NASA. Les données sont la température, l’humidité et la vitesse du vent.

Prérequis :

Les coordonnées (Longitude/Latitude) doivent avoir été remplies préalablement dans la fenêtre de configuration du bâtiment.

Notes

Exemple visuel Bilan système

Description :

Outils de traitement de texte

Carrousel

Description:

Widgets carrousel

Défilé d’une sélection d’images. Ce widget est utile pour afficher des faits, des idées ou bonnes pratiques

sur un tableau de bord partagé à la communauté. Il suffit d’importer vos images et de déterminer la vitesse de rotation.

Configuration :

L’utilisateur peut choisir le nombre de secondes qui s’écoulent avant chaque changement d’image

Type de Widget – Énergie :

Concernant les prérequis des widgets de cette section, consultez la formation sur le suivi énergétique.

Performance énergétique

Description :

Affichage performance énergétique

Affichage de la performance énergétique basé sur les mesures et vérifications (IPMVP) appliquées aux données de facturation. Le graphique présente la consommation (en kWheq) réelle et prédite basée sur la régression définie sur une période de référence. Les bandes représentent les économies cumulatives ou mensuelles du projet (selon le choix de l’utilisateur via le bouton « cumul » en haut à droite).

Configuration:

Configuration affichage performance énergétique

On peut choisir d’afficher le résultat d’un compteur précis, de l’ensemble des compteurs d’un même type de source ou de l’ensemble des compteurs du bâtiment via les 2 premières lignes présentes ci-contre.

On définit la date de début, sachant que la date de fin correspond à la date de la dernière facture disponible entrée dans DYBEE.

On peut enfin choisir via le sélecteur « Regression » si l’on préfère visualiser les données de facturation (avec des dates variables) ou les données normalisées (entre le 1er et 31 du mois). Lorsqu’on évalue des compteurs de type électricité, il est possible de visualiser ce graphique pour la puissance (kW).

Prérequis :

Ce diagramme est disponible seulement si des factures sont entrées dans le bâtiment via une entrée manuelle ou automatique et si une régression est définie pour les sources considérées (dans Energie -> Mesure et vérification). Pour plus d’information, consultez la formation sur le suivi énergétique.

Économies d’énergie

Widgets économies d'énergie

Description :

Ce widget permet d’afficher les économies en pourcentage d’énergie, en molécule et en dollars, et ce, pour l’ensemble du bâtiment, pour un type d’énergie ou pour un compteur particulier. Les données affichées sont basées sur les données de facturation lorsqu’il s’agit de compteurs simples et de données normalisées au mois lorsqu’il s’agit d’un type d’énergie ou du bâtiment (afin d’être en mesure de sommer les différentes sources).

Widgets consommation énergétique

Il permet également de suivre la consommation totale du bâtiment ainsi que les émissions de CO2. Et ce pour le dernier mois, les 12 derniers mois ou depuis la mise en service du bâtiment

Configuration :

Affichage résultat de compteurs

On peut choisir d’afficher le résultat d’un compteur précis, de l’ensemble des compteurs d’un même type de source ou de l’ensemble des compteurs du bâtiment.

Prérequis :

Diagramme d'entrées manuelles de factures

Ce diagramme est disponible seulement si des factures sont entrées dans le bâtiment via une entrée manuelle ou automatique et si une régression est définie pour les sources considérées (dans Energie -> Mesure et vérification).

Excepté pour la consommation totale qui ne demande pas de configurer des régressions. Pour plus d’information, consultez la formation sur le suivi énergétique.

Comparaison de performance

Widgets comparaison de performance

Description :

Permets de suivre l’évolution d’un point selon des marqueurs préétablis. Ce peut être un point de consommation énergétique du bâtiment, ou un point d’acquisition quelconque.

Configuration :

Configuration de la comparaison de performance

Il faut déterminer la limite basse (minimum) et haute (maximum) de l’échelle de couleurs ainsi que l’unité affichée en bas à droite (Unité). On peut aussi choisir le sens de l’échelle ainsi que le nombre de décimales affichées. Puis selon la position du bouton à côté de la valeur à suivre, on sélectionne au choix un point de consommation (qui peut être la consommation en kWheq, l’émission de CO2 en kgCO2, le coût et l’énergie en GJ) ou un point générique.

Si c’est un point de consommation, la valeur à suivre est la somme sur les 12 derniers mois. Si c’est un point générique, la valeur à suivre est la dernière valeur de ce point.

Cette valeur peut ensuite être exprimée en unité/m2 ou unité/p2.

Enfin on crée autant de marqueurs de référence que nécessaire et on leur attribue une valeur, une description, puis on choisit de les placer au-dessus ou en dessous de l’échelle

Prérequis :

Ce diagramme est disponible seulement si des factures sont entrées dans le bâtiment via une entrée manuelle ou automatique. Pour plus d’information, consultez la formation sur le suivi énergétique.

Énergie cumulative

Description :

Widgets énergie cumulative

Présente la courbe d’évolution du cumul sur 12 mois de la consommation totale du bâtiment, et ce, depuis les premières factures disponibles. Soit un cumulatif glissant sur 12 mois. Ainsi que le cumul de la consommation des 12 derniers mois disponibles.

Configuration :

Configuration widget énergie cumulative

Il suffit de déterminer si l’on veut observer la consommation (en kWheq), le coût, l’intensité (en GJ) ou les émissions de CO2 (en kgCO2). Il est également possible d’afficher ces données en m2 ou p2 et de choisir le nombre de décimales affichées.

Prérequis :

Ce diagramme est disponible seulement si des factures sont entrées dans le bâtiment via une entrée manuelle ou automatique. Pour plus d’information, consultez la formation sur le suivi énergétique.

Tableau résultat énergie

Description :

Propose un bilan complet et personnalisable des données énergétiques normalisées disponibles dans DYBEE via l’onglet Énergie. Celui-ci peut être visualisé sous forme de tableau ou de graphique

Configuration :

Configuration tableau résultat énergie

Il faut tout d ‘abord déterminer le nombre de décimales des résultats présentés. Si vous souhaitez afficher des valeurs en mètre carré ou pied carré, il faut cocher « Superficie », puis choisir l’unité (m2 pour mètre carré ou p2 pour pied carré) désirée.

Vous pouvez faire des bilans annuels ou mensuels. Nous vous proposons deux méthodes pour définir la période sur laquelle vous désirez consulter votre bilan. Soit vous souhaitez que votre bilan se mette à jour au fil des mois, dans ce cas choisissez l’option « Dernière période » puis indiquez le nombre de mois d’étude souhaité. Soit vous désirez faire un bilan sur certains mois ou années bien particuliers(ères) et dans ce cas choisissez l’option « Période incluse » puis sélectionnez les mois/années qui vous intéressent.

Configuration du choix de compteurs

Choisissez enfin le ou les compteurs que vous souhaitez inclure dans l’analyse. Ils peuvent être étudiés, indépendant ou bien regroupé par type d’énergie ou bien additionnés pour représenter la consommation totale du bâtiment.

Configuration choix des grandeurs à analyser

Une fois le ou les compteurs cibles choisis, sélectionnez les grandeurs que vous souhaitez analyser en cochant les cases correspondantes. Chaque case représente l’indicateur (colonne) de la grandeur (ligne).

Dans l’exemple suivant, les données affichées seront : la consommation énergétique en kWheq, la prédiction énergétique en kWheq, les économies énergétiques en kWheq, le pourcentage d’économies monétaire en $ et la réduction de GES en kgCO2. La case totale en bas permet d’ajouter une ligne « total » qui somme l’ensemble des mois/années sélectionnés pour chaque indicateur. Exemple de la somme de la consommation en kWheq pour la dernière année.

Choix du format d'affichage par défault

Enfin vous pouvez choisir le format d’affichage par défaut (à l’ouverture du Widget). Soit sous forme de tableau (voir Exemple 1), soit sous forme de graphique (Exemples 2 et 3).

Si vous sélectionnez l’option graphique, vous pouvez choisir de faire une comparaison annuelle. Dans ce cas, le graphique représenté superposera les mois de chaque année afin de faciliter la comparaison (Exemple 3).

À tout moment, depuis votre Tableau de bord ou votre rapport, vous pouvez exporter les données utilisées dans ce Widget ou changer les paramètres de visualisation via les boutons présentés dans l’exemple 1.

Configuration exportation des données utilisées dans Widget Tableau résultat énergie
Exemple 1
Widget tableau résultat énergie linéaire
Exemple 2
Widget tableau de bord énergie (diagramme à bande)
Exemple 3

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Type de Widget – Opération:

Graphique

Description :

Cette fonctionnalité du tableau de bord reprend la puissance de notre outil de création de graphiques que l’on retrouve dans les modules d’analyse ou au menu visualisation (voir le guide d’utilisation). Ce module permet de créer tout genre de graphiques à partir d’une sélection de points de données ou de formules. Les visuels sont multiples, en voici quelques exemples :

Widget opération exemples graphiques
Widget opération exemples visuels

Configuration :

Pour entrer dans les détails de la configuration de l’outil « Graphique », une formation est en cours d’élaboration

Chart Comparaison

Visuel chart comparaison

Description :

Permets de comparer par superposition temporelle le fonctionnement d’un point. Et de déceler des comportements hebdomadaire ou horaires récurents ou anormaux.

Configuration chart comparaison

Configuration

Il est possible de visualiser le point à un intervalle horaire ou journalier et de visualiser la superposition sur une journée (24h), ou sur une semaine

Liste de points

Widget liste de points

Description :

Permets de suivre la dernière valeur des points disponibles ainsi que leurs statistiques.

Configuration :

Configuration liste de points

Choix des points ou formules à suivre et des statistiques à afficher tel que le minimum, le maximum, la moyenne et le total sur la période étudiée. Le nombre de données disponibles sur la période (count) ainsi que la date de la dernière donnée peuvent également être affichés.

L’explorateur

Description :

Widget explorateur

L’explorateur est un widget qui pointe vers notre module de visualisation des courbes de tendance. Consultez cette vidéo pour plus d’information sur l’utilisation de l’explorateur.

Configuration :

Choix du graphique à visualiser et de la période de visualisation dont la fin est par défaut la date actuelle.

Prérequis :

On doit préalablement avoir monté et enregistré un graphique dans l’onglet « Explorateur » pour être en mesure de sélectionner la sauvegarde via le formulaire du widget.

Pointe de tarte – Kpis

affichage graphique circulaire

Description

Affichage d’un graphique communément appelé circulaire, à secteurs ou à tarte. Cet affichage est particulièrement pratique pour afficher la distribution d’un ensemble de KPI tels le confort de pièce ou la modulation d’un groupe de systèmes.

La flèche en haut à droite permet d’accéder aux valeurs détaillées

Configuration :

configuration pointe de tarte KPIs

On doit sélectionner la famille et le KPI d’étude, puis l’on peut ajouter un filtre temporel. Il faut ensuite déterminer les intervalles d’études en indiquant les séparations de la tarte.

Prérequis :

Avoir créé des entités et associé des points aux ‘tags’ afin de permettre le calcul des KPIs.
Pour plus d’information pour se lancer dans la modélisation, consultez notre vidéo sur les Fonctions de bases de Dybee et sur la Modélisation des systèmes.

Pyramide Kpis

Description

Widget pyramide KPI

Ce graphique permet de suivre un KPI pour l’ensemble d’une famille. Exemple : le KPI TI_TSP qui  témoigne du confort d’une pièce pour l’ensemble des zones. Il affiche les 10 pires cas du bâtiment et montre la valeur actuelle (en couleur pleine) ainsi que la valeur maximale atteinte durant la période (en contour orange).

Il est possible d’ajouter des informations sur l’axe vertical propre à chaque entité comme ici la température (T) et la consigne de température (TSP) pour chacun des locaux.

Configuration widget pyramide Kpis

Configuration :

On doit sélectionner la période sur laquelle on étudie le KPI (les 7 derniers jours ou 24 dernières heures), ainsi que la famille et le KPI d’étude. On peut ensuite choisir une coloration puis ajouter les informations qui nous semblent pertinentes via des formules.

Prérequis :

Avoir créé des entités et associé des points aux ‘tags’ afin de permettre le calcul des KPIs. Pour plus d’information pour se lancer dans la modélisation, consultez notre vidéo sur les Fonctions de bases de Dybee et sur la Modélisation des systèmes.

Valeur

Widget valeur

Description

Affichage d’une valeur ponctuelle provenant d’un point d’opération ou d’une formule et suivi de sa tendance journalière ou hebdomadaire. Vous pouvez spécifier les unités.

Configuration :

Configuration widget valeurs

On peut ensuite configurer l’unité du point étudié ainsi que le nombre de décimales affichées. De plus, le bouton tendance permet d’afficher ou non la ligne de tendance du point sur les dernières 24h ou les derniers 7 jours au choix

Jauge

Widget jauge

Description

Affichage du dernier résultat ou de la moyenne des 24 dernières heures d’un point d’opération ou d’une formule.

Configuration :

Configuration Widget jauge

On peut ajuster le minimum et maximum de la jauge, les séparations des indicateurs de couleurs et la couleur de chacun

Tableau

Description

Permets de créer un tableau de donnée en fonction de la plage de temps défini pour la page.

Configuration

Il faut sélectionner les points ou créer les formules que l’on souhaite suivre. On peut également y appliquer un filtre temporel ou fonctionnel.

Configuration widget tableau moyenne-minimum-maximum
(1)

Dans la version par défaut (1), le tableau obtenu contient une colonne pour chaque heure de la plage horaire et une ligne pour chaque point/formule.

Configuration widget tableau
(2)

Il est possible de faire une moyenne/minimum/maximum ou total des valeurs horaires par point/formule grâce au bouton « agrégation » (2)

Configuration valeurs cumulées du suivi de la consommation

Enfin, il est possible d’observer les valeurs cumulées à la journée, à la semaine, au mois ou à l’année des points/formules grâce à l’option « cumul » (3)

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Type de Widget – Gestion

Récapitulatif tâches

Description

Widget récapitulatif tâches

Affichage du nombre de tâches créées dans le bâtiment en fonction de leurs statuts.

Une option de configuration ‘Plus de détail’ permet à l’utilisateur d’accéder au détail des tâches qui lui sont spécifiquement attribuées.

Tâches

Widget tâches

Description

Permets de suivre le nombre de tâches créées, prises en charge et terminées par mois, au cours des derniers mois

Configuration :

On choisit le nombre de mois que l’on veut afficher à partir du mois actuel

Détection de faute :

Widget détection de faute

Description

Défilé des fautes détectées automatiquement par Dybee lors des 24 dernières heures pour votre bâtiment.

Il vous est possible d’avoir le détail des fautes en cliquant sur ‘Lire la suite’ ou de vous rediriger vers la page de détection de faute en cliquant sur les flèches à droite du titre.

Mesures d’optimisation

Widget mesures d'optimisation

Description

Affichage des mesures d’optimisation pour l’équipe technique. Cette liste peur être l’ensemble des mesures disponibles dans votre projet ou seulement celles ciblées selon la liste d’équipements modélisés.

Type de Widget – Modules

Analyse comparative

Description

Widget analyse comparative

Permets de suivre la dérive d’un point en comparant sa valeur actuelle (en vert) à la valeur de référence (en pointillé vert). Cette valeur «  attendue » est calculée par un modèle d’intelligence artificielle. Les limites acceptables (maximales et minimales) sont également présentées (en gris) afin de définir d’un coup d’oeil si notre valeur est normale ou non.

La colonne verte pleine indique la valeur réelle actuelle alors que la bande hachurée, la plage comparative pour des conditions similaires.

Configuration

Il suffit de sélectionner une des analyses comparatives créées dans le module d’analyse du même nom

Prérequis

Il est nécessaire de configurer et d’enregistrer en amont, une analyse comparative dans le module d’analyse dédié à cet effet. Une formation additionnelle sera bientôt disponible

Type de Widget – Autre

Détection de faute

Widget détection de faute (autre)

Description :

Présente en quelques chiffres le nombre de fautes détectées dans les dernières 24h ou dans la dernière semaine pour votre site. En bas vous trouvez le nombre de fautes par priorité : en rouge les fautes de priorité 0/1, en orange 2/3 et en vert 4/5.

Formation Dybee – Suivi énergétique

Introduction

Fonctionnalités

Dybee intègre un module complet de gestion et suivi d’énergie. Vous pouvez ainsi :

Représentation imagée de gestion et suivi énergétique
  • Importer les factures des fournisseurs énergie
  • Calculer vos économies
  • Calculer votre empreinte environnementale
  • Analyser votre consommation et la pointe énergétique
  • Obtenir vote cote Energy Star

Processus

Le suivi énergétique de votre site est une des priorités lorsque l’on parle d’efficacité énergétique. Et la fiabilité des informations présentées est au cœur de nos préoccupations. Afin d’être en mesure de calculer et de vous proposer l’ensemble des indicateurs et fonctionnalités disponibles il est nécessaire de suivre le processus suivant :

Étapes d'installation pour suivi énergétique Dybee

De manière plus détaillée, il vous faut configurer certains éléments de votre bâtiment ainsi que votre/vos source(s). Les données de facturations peuvent être entrées manuellement ou relevées automatiquement par DYBEE selon le paramétrage choisi. Il vous suffit ensuite de configurer votre modèle de référence et de renseigner la date de début de projet. DYBEE s’occupe ensuite automatiquement de l’acquisition des données météorologiques, du calcul de la consommation et des économies engendrées. Le logiciel vous fournit ensuite de nombreux indicateurs et visuels pour vous aider à analyser et à suivre la progression de votre bâtiment.

Configuration détaillée acquisition données et modèle référence

L’ensemble des étapes évoquées précédemment sont détaillées dans les sections suivantes.

Configuration

L’ensemble de la configuration se fait dans l’onglet Énergie de DYBEE.

Configuration dans onglet Énergie Dybee

Bâtiment

Afin de configurer votre bâtiment, il suffit d’ouvrir le modal « Configuration du bâtiment » pour avoir accès aux paramètres modifiables.

Les informations essentielles pour calculer les indicateurs de consommation sont la superficie et le symbole monétaire.

Afin de calculer les économies, il faut y ajouter la date de mise en service, la latitude et la longitude.

Configuration du bâtiment dans modal

Source énergétique

Afin de créer et de paramétrer une nouvelle source d’énergie, cliquez sur l’onglet « Source d’énergie » Puis « + Ajout Source d’énergie »

Vous pouvez ensuite choisir le type de source d’énergie de votre choix .

Configuration dans onglet Source Énergie Dybee

Une fois la source créée, vous avez accès aux différents onglets propres à cette source. Vous retrouvez les onglets suivants :

  • Configuration
  • (MV) Consommation
  • (MV) Puissance
  • Factures
  • Profil de consommation
  • Pointe énergétique

Nous nous intéressons ici uniquement à l’onglet configuration pour commencer.

Plusieurs paramètres sont proposés par défaut pour aider à la création du compteur. Vous pouvez les laisser tel que proposer ou les personnaliser selon vos besoins. PENSEZ A CRÉER VOTRE COMPTEUR UNE FOIS LES PARAMÈTRES ENTRÉS en cliquant sur le bouton « Enregistrer ». La saisie du numéro de compteur et la configuration de la relève automatique se font par la suite.

Il est important de renseigner l’unité de votre source et de valider que la case « inclure au calcul de consommation totale » est cochée. Si cette case est décochée, les données de cette source ne seront pas prises en compte dans les calculs totaux de votre bâtiment.

Création du compteur onglet configuration Dybee

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Collecte des données

Il existe deux façons d’assurer l’acquisition des données de facturation pour chacune des sources créées : manuellement ou automatiquement.

Rendez-vous dans l’onglet Énergie et cliquez sur l’onglet de la source concernée. Si vous désirez paramétrer une relève automatique de vos données énergétiques, cliquez sur « Créer » un contrat de relève automatique. Si vous désirez entrer manuellement vos factures, rendez-vous sur l’onglet « Factures ».

Configuration collecte des données dans onglet Énergie Dybee

Entrée manuelle des données de facturation

Afin d’effectuer la saisie manuelle des factures, deux options sont possibles :
 

  • La saisie directement sur DYBEE via le bouton « Ajouter une entrée »
  • L’importation d’une série de données grâce à un fichier Excel via le bouton « Importer »

Pour saisir les données directement sur DYBEE, cliquez sur « Ajouter une entrée » puis compléter la ligne selon les informations présente sur vos factures.

Configuration entrée manuelle facture Énergie

Pour importer un fichier Excel il faut suivre les étapes suivantes :

  • Cliquer sur « Importer »
  • Choisir le fichier Excel
  • Attribuer aux colonnes DYBEE les colonnes de votre Excel correspondant
  • Valider la cohérence de vos données via le bouton « Valider ». DYBEE vous indiquera la ou les lignes à problèmes.
  • Enfin, importer le tout dans DYBEE via le bouton « Importer tout »
Importation fichier Excel dans Dybee

Relève automatique des données de facturation

Pour paramétrer la collecte automatique des données de facturation, il vous faut vous munir de votre numéro de compte client et de votre mot de passe permettant de vous connecter à votre espace client chez votre fournisseur d’énergie.
Par la suite, renseignez les différents champs du formulaire qui apparait lorsque vous créez une relève automatique (voir l’introduction).

Relève des données météorologiques

Pour lancer la collecte automatique des données météorologiques de la NASA, il vous faut (après avoir renseigné la longitude et latitude dans la configuration du bâtiment) vous rendre dans Énergie -> Données climatiques et autres facteurs, puis cliquer sur « Importation des données NASA.

Une fois cette manipulation réalisée, les données se mettront à jour automatiquement par la suite. Vous ne devriez donc plus avoir besoin de retourner sur cette page si ce n’est pour exporter les données de la NASA pour vos analyses propres via le bouton « Exporter ».

Configuration collecte automatique données météorologique

Calcul de la consommation

Une fois les factures entrées, DYBEE traite ces informations et vous offre plusieurs indicateurs et outils afin d’analyser votre consommation.

Vous pouvez retrouver des indicateurs mensuels ou annuels. Ils peuvent être relatifs à une source d’énergie unique, à un type de source d’énergie ou à l’ensemble de votre bâtiment. Et ils peuvent faire référence à plusieurs grandeurs: Unité brute, kWh équivalent, CO2, coût ou GJ. Vous pouvez également avoir accès à l’ensemble de ces données par unité de surface pour faciliter la comparaison avec d’autres bâtiments.

Dans la section Énergie vous avez accès à ces données dans les espaces suivant:

L’entête :

Pour chaque compteur d’énergie, vous pouvez retrouver un bandeau récapitulatif en entête présentant le bilan annuel (consommation des 12 derniers mois) en unité brute et en kgCO2, ainsi qu’un graphique représentant l’évolution de la consommation au cours des 12 derniers mois.

L’onglet Profil de Consommation :

Dans l’onglet « Profil de consommation » vous pouvez retrouver l’ensemble de vos données de consommation (coût, énergie, kgCO2) normalisée au mois sous forme de tableau. Un graphique vous présente ces données superposées d’années en année afin d’observer l’évolution de votre consommation.

Exemple visuel onglet profil de consommation dans Dybee

L’onglet Pointe énergétique

Dans l’onglet « Pointe énergétique » vous pouvez analyser la puissance mensuelle utilisée. Tout d’abord via une visualisation globale vous indiquant vos appels de puissance mensuelle et les surcoûts qui peuvent être évités.

Exemple visuel onglet pointe énergétique dans Dybee

Si vous avez paramétré la relève automatique des données de facturation, vous avez également accès à une analyse mensuelle plus poussée en cliquant sur une des colonnes.

Cette analyse vous permet d’analyser les conséquences monétaires des pointes de puissance du mois sélectionné et d’informer de la difficulté de les empêcher. Elle est composée de 3 parties : un bilan, une visualisation temporelle et un graphique d’occurence.

Bilan

Exemple rapport analyse mensuelle pointe énergétique Dybee
  • Le 1er encart du bilan donne une estimation de la difficulté à éviter le surcoût sur le mois analyser et la hauteur de ce surcoût. On cherche ici à cibler nos efforts sur des pointes simples à éviter et qui engendrent un surcoût important ( lorsque les deux indicateurs sont au maximum).
  • Le 2e encart réfère à la pointe maximale autorisée. Il informe du temps de dépassement de cette dernière, de l’importance de ce dépassement et du surcoût engendré.
  • Le 3e encart réfère à la pointe minimale payée. Il informe du temps de dépassement de cette dernière, de l’importance de ce dépassement et du surcoût engendré.
  • Le 4e encart réfère à la kVA90%. Il informe du temps de dépassement de cette dernière, de l’importance de ce dépassement et du surcoût engendré.

Visualisation temporelle :

Exemple graphique visualisation temporelle de puissance

Ce graphique montre l’utilisation de la puissance aux 15 minutes sur le mois sélectionné. Il permet de visualiser les dates et intensités des pointes majeures impliquant un surcoût.

Graphique d’occurrence :

Exemple graphique d'occurrence dans Dybee

Enfin, le graphique d’occurrence nous permet d’estimer la difficulté d’éliminer les pointes majeures. Moins elles sont fréquentes, plus il est facile de diagnostiquer leur origine et de mettre en place une stratégie afin de les éviter dans le futur.

Calcul des économies

Afin de calculer les économies effectuées, il nous faut créer un modèle de référence afin de comparer notre consommation actuelle à la consommation attendue si nous n’avions pas fait de mesures d’optimisation énergétique.

Création du modèle de référence

La création des modèles de références peut se faire dans deux onglets: (MV) Consommation et (MV) Puissance.

L’onglet (MV) Consommation permet de créer un modèle de référence de la consommation, c’est-à-dire des kWh pour une source électrique, des m3 pour une source de gaz, etc. Il est disponible, quel que soit le type de source choisi.

L’onglet (MV) Puissance quant à lui permet de créer un modèle de référence de la puissance (kW) facturée et n’est disponible que pour les sources de type électrique.

Les deux onglets sont parfaitement identiques concernant l’interface utilisateur. Les explications ci-après font référence à l’onglet (MV) Consommation, mais sont donc tout à fait applicables à l’onglet (MV) Puissance.

Création modèle de référence dans onglet consommation Dybee

La méthodologie proposée par DYBEE pour définir le modèle de référence repose sur le protocole IPMVP. Le modèle de référence est donc une régression linéaire dont les variables sont les facteurs d’influence de notre consommation. ll vous faut donc sélectionner les facteurs d’influence avant toute chose.

L’objectif est ensuite de définir un modèle mathématique viable qui permet d’estimer une consommation d’énergie prédictive en fonction des facteurs d’influence. Et ce à partir d’une année énergétique de référence. Le modèle proposé par l’IPMVP est une régression linéaire.

Une fois le modèle établi et adopté, il est possible d’estimer les économies d’énergie effectuées en comparaison avec l’année de référence ou de détecter des dérives énergétiques.

Sélection des facteurs d’influence

Pour sélectionner les facteurs d’influence, il faut cliquer sur le bouton « 1. Sélection facteurs »

Sélection des facteurs influences dans Dybee

Par défaut DYBEE vous propose les paramètres météorologiques disponibles via des relevés de la NASA (comment accéder aux données NASA). Vous pouvez en sélectionner un ou plusieurs au choix. Si vous désirez ajouter d’autres facteurs d’influence tels que l’occupation de votre bâtiment, vous pouvez les paramétrer manuellement pour l’ensemble de vos sources via l’onglet « Données météorologiques et autres facteurs », puis cliquer sur le « + » à coté de « Données météorologiques ». Une fois votre facteur d’influence créé, vous pouvez saisir les données directement sur l’application DYBEE via le bouton « Ajouter une entrée » ou en important un document Excel dont les colonnes sont de la forme [Date de début | Date de fin | Valeur] via « Importer ».

Ajout autres facteurs d'influence dans Dybee

Si vous sélectionner les degrés jours chauffage ou degrés jours climatisation parmi les facteurs d’influence, sachez que DYBEE les calculs grâce à la température extérieure et aux paramètres « Degrés jours de chauffage » et « Degrés jours de climatisation « (voir ci-dessous). Par défaut nous vous proposons 18 et 16 degrés, mais vous pouvez les modifier et vous aider du bouton « Optimiseur DJC et DJR » afin de déterminer les paramètres optimaux pour votre site.

Calcul de la régression

Vous pouvez, au choix, paramétrer le module afin que DYBEE calcule automatiquement cette régression (Regression par DYBEE) ou bien entrer manuellement les paramètres de cette dernière ( Entrée manuelle).

Configuration calcul automatique de régression

Modèle automatique

Afin de permettre à DYBEE de créer le modèle de référence, il vous faut suivre les étapes suivantes :

La période de référence par défaut proposée par DYBEE est l’année la plus ancienne disponible (12 premières factures). Le protocole IPMVP stipule de prendre une année entière de référence pour assurer la fiabilité du modèle obtenu. Vous pouvez changer la date de début et la période (nombre de mois) au gré de vos besoins. Vous pouvez également exclure un mois de l’année de référence via le bouton Exclusion si celui-ci n’est pas représentatif du fonctionnement habituel de votre site.

Modification de la période de référence

Une fois les facteurs sélectionnés et la période de référence renseignée, vous pouvez créer le modèle en cliquant sur le bouton « 2. Créer modèle ».

Une fois le modèle créé, les champs « Résumé de la régression » vont vous indiquer les paramètres du modèle obtenu. Vous pouvez ainsi valider sa pertinence et le réutiliser au besoin. Les boutons « Afficher sommaire » et « Afficher visuel » proposent d’autres outils vous permettant de valider la pertinence de la régression obtenue.

Indication des paramètre du modèle de référence

Si vous jugez la régression correcte, vous pouvez alors sélectionner « Valider la pertinence de la régression » puis cliquer sur le bouton « Calculer ». Ainsi tous les indicateurs relatifs aux économies de cette source vont être calculés dans DYBEE et vous y aurais désormais accès.

Modèle manuel

Si vous désirez calculer la régression de référence via un autre outil que DYBEE il vous est tout de même possible de saisir ces paramètres afin de bénéficier des outils d’analyse et de visualisation qu’offre DYBEE.

Après avoir sélectionné les facteurs d’influence que vous avez utilisés au préalable pour déterminer l’équation de votre régression et la méthode utilisée (Base journalière ou par période de facturation) il vous suffit d’indiquer les paramètres de votre régression dans la section « Résumé de la régression ».

Modification paramètres section résumé de la régression

Pensez à cocher « Valider la pertinence de la régression » une fois que vous êtes certains que tous les paramètres entrés sont corrects. Vous pouvez ensuite cliquer sur le bouton « Calculer ». Ainsi tous les indicateurs relatifs aux économies de cette source vont être calculés dans DYBEE et vous y aurais désormais accès.

Visualisation des résultats

Une fois le modèle créé, DYBEE complète l’entête présenté dans la section « Calcul de la consommation » pour informer des économies propres à la source étudiée. On peut visualiser les économies du dernier mois, des derniers 12 mois ou depuis le début de la mise en service. L’entête présente les économies énergétiques en pourcentage et en unité brute ainsi que les économies monétaires.

Exemple visuel entête section calcul de la consommation

DYBEE met également à disposition à la suite du module de configuration de la régression, un visuel récapitulatif montrant la consommation réelle et celle prédite par le modèle ainsi que les économies engendrées.

Visuel récapitulatif consommation réelle et prédite

Les données sont disponibles sous forme de tableau en bas de la page.

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Calcul des économies – Paramètres

DYBEE se veut générique et modulable. Il offre plusieurs options afin de vous permettre un maximum de liberté et d’être en mesure d’offrir les indicateurs les plus pertinents.

Si vous vous rendez sur la page Configuration de votre source, vous avez accès à plusieurs paramètres détaillés ci-après.

Facteurs de conversion

Dybee propose par défaut des facteurs de conversion. Les facteurs de conversion vers les GJ, kWheq et kgCO2 proviennent des registres officiels pour le Québec. Vous pouvez personnaliser ses facteurs afin de les adapter au mieux à votre réalité.

Méthode de calcul du coût

Afin de calculer les économies monétaires réalisées grâce à vos économies énergétiques, deux méthodes vous sont proposées. Il s’agit de soit utiliser le coût de facturation comme référence ou d’utiliser le coût unitaire.

Si vous choisissez le coût de facturation, pour une période de facturation donnée, le coût de référence sera le coût de la facture et le coût prédit sera la consommation prédite par le modèle multipliée par le coût unitaire moyen. Vous pouvez retrouver la valeur du coût unitaire moyen par facture dans l’onglet « Factures ». Ainsi les économies réalisées seront la différence entre ces deux valeurs.

Si vous choisissez le coût unitaire, il vous faut renseigner ce dernier dans les onglets (MV) Configuration et/ou (MV) Puissance.

Configuration calcul des économies monétaires avec coût unitaire

Le coût de référence sera alors la consommation réelle multipliée par le coût unitaire et le coût prédit sera la consommation prédite multipliée par le coût unitaire. Ainsi les économies réalisées seront la différence entre ces deux valeurs. Si vous analysez à la fois la consommation et la puissance pour une source d’énergie, nous vous conseillons de choisir cette méthode, elle sera plus adaptée.

Date de mise en service

La date de mise en service est la date à partir de laquelle DYBEE va commencer à comptabiliser les économies réalisées. Soit les écarts entre la valeur de consommation réelle et la valeur prédite par le modèle. En général, on paramètre une date juste après la fin de l’année de référence, mais il vous est possible de la personnaliser.

Exploitation des résultats

Le module Énergie vous propose plusieurs outils et visuels afin de suivre la consommation de vos différentes sources d’énergie. Cependant, ce n’est pas le seul outil présent dans DYBEE qui vous permet de manipuler vos données énergétiques. De nombreux widgets permettent de les visualiser et de les analyser dans le module « Tableau de bord » et dans le module « Rapport ». Vous pouvez les travailler à votre convenance sous forme de graphiques, de tableaux, de jauge, etc.

Exemple visuel module Tableau de bord

Vous pouvez également avoir une vue d’ensemble de la consommation énergétique de votre parc de bâtiment via le module « Porfolio ».

Exemple visuel module Profil consommation énergétique

Des formations sur ces différents modules seront bientôt disponibles afin de vous aider à en tirer le maximum.

Pour voir d’autres formations sur le logiciel Dybee, rendez-vous sur la page Formation.

Formation Dybee – Calculs et Formules

Introduction

Dybee offre la possibilité d’écrire des formules de tout genre et met à votre disposition une page nommée « requête/ query » le tout accessible à partir du menu « Module d’analyse », afin de les écrire et valider leurs résultats.
La page requête est l’endroit pour écrire:

  • Virtuels
  • Virtuels globaux
  • Règles de détection de faute
  • Indicateurs clés de performance (KPI)

Pour réaliser l’écriture de formules Dybee , nous devons comprendre:

  • La structure de la formule
  • Les opérateurs et fonctions
  • La sauvegarde et l’exécution

Page requête

Page requête dans Dybee
Exemple de la page requête

Le format des données

Dybee permet le calcul à différents intervalles. À la base, le calcul des formules est fait à partir de données horaires. Pour chaque donnée horaire, nous avons accès à la moyenne, le minimum, maximum et la somme totale de celle-ci.
Par défaut Dybee utilise la moyenne.

Moyenne utilisée par défaut dans Dybee
  • Options ➡ retourne la valeur moyenne de l’heure, minimum, maximum ou totale de l’heure.
    • .avg (par défaut)
    • .max
    • .min
    • .tot

Structure de la formule – Choix des points

La formule Dybee s’apparente à une formule Excel, sauf qu’elle permet d’utiliser notre modèle. Une formule peut être ‘indépendante’ ou ‘ciblée’.

Une formule indépendante utilise exclusivement des points de contrôle. Pour accéder aux points de contrôle, vous n’avez qu’à écrire une accolade { et Dybee vous proposera la liste des points disponibles. Vous pouvez filtrer les points en écrivant du texte.

Une formule ciblée repose sur la structure du modèle du bâtiment et sur les relations entre les entités. Le choix de cette cible est important lorsqu’on utilise des éléments tels que tag, param, parent, child, source, load, car Dybee doit comprendre quelle est la source des relations. On peut sélectionner une cible via des crochets [ ] ou via un picker proposé dans la plateforme.

Assurez-vous de comprendre la modélisation de Dybee à l’aide des capsules vidéos à ce sujet.

Exemples :

Formule via des points de contrôles : {température_extérieur} – {température_local102}.max 

Formule via une cible : [local102].child.Ttag.T – [local102].child.Ttag.TSP

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Opérateurs et fonctions

Dans Dybee, notre argument « arg » peut être un nombre, un point ou une formule.

Opérateurs

Expression
DescriptionExemple
{}Sélection d’un point de contrôle{Point}
[]Sélection d’une entité[Entité]
Soustractionarg1-arg2
+Additionarg1+arg2
*Multiplicationarg1*arg2
/Divisionarg1/arg2
^Exposantarg1 ^ arg2
()Parenthèse(arg1 – arg2)/arg3
AND ou &&Donne 1 si les deux parties sont vraiesarg1 AND arg2
OR ou ||Donne 1 si une des deux parties ou les deux sont vraiesarg1 OR arg2
<Donne 1 si l’argument de gauche et inférieur à l’argument de droitearg1 < arg2
>Donne 1 si l’argument de gauche et supérieur à l’argument de droitearg1 > arg2
<=Donne 1 si l’argument de gauche et inférieur ou égal à l’argument de droitearg1 <= arg2
>=Donne 1 si l’argument de gauche et supérieur ou égal à l’argument de droitearg1 >= arg2
<>Donne 1 si les deux arguments sont différentsarg1 <> arg2
=Donne 1 si les deux arguments sont égauxarg 1 = arg 2

Fonctions de base

ExpressionDescriptionExemple
abs( )Retourne la valeur positive de la valeur entre parenthèses.abs(arg1)
sqrt ( )Retourne la racine carrée de la valeur entre parenthèsessqrt (arg1)
ln ( )Retourne le logarithme népérien de la valeur entre parenthèsesln (arg1)
log10 ( )Retourne le logarithme décimal de la valeur entre parenthèseslog10(arg1)
log2 ( )Retourne le logarithme binaire de la valeur entre parenthèseslog2(arg1)
sin ( )Retourne le sinus de la valeur entre parenthèsessin (arg1)
cos ( )Retourne le cosinus de la valeur entre parenthèsescos (arg1)
tan ( )Retourne la tangente de la valeur entre parenthèsestan (arg1)
arcsin ( )Retourne l’arc sinus de la valeur entre parenthèsesarcsin (arg1)
arccos ( )Retourne l’arc cosinus de la valeur entre parenthèsesarccos (arg1)
arctan ( )Retourne l’arc tangente de la valeur entre parenthèsesarctan (arg1)
sec ( )Retourne la sécante de la valeur entre parenthèsessec (arg1)
cosec ( )Retourne la cosécante de la valeur entre parenthèsescosec (arg1)
rad ( )Retourne le radiant de la valeur entre parenthèsesrad (arg1)
deg ( )Retourne le degré de la valeur entre parenthèsesdeg (arg1)

Fonctions avancées

Liste des fonctions avancées disponibles

Dans Dybee, des horaires peuvent être paramétrés dans le module ‘Horaire’ et retournent 1 quand l’horaire est actif et 0 sinon.

ExpressionDescriptionExemple
avg( ; )Moyenne d’une liste d’argumentavg(arg1 ; arg2 ; arg3…)
max( ; )Maximum d’une liste d’argumentmax(arg1 ; arg2 ; arg3…)
min( ; )Minimum d’une liste d’argumentmin(arg1 ; arg2 ; arg3…)
Schedule.horaire Accès aux horaires configurés dans notre projetExemple_Schedule
Count(cible ; option) Compte le nombre d’entités cibles répondant à une conditionExemple_Count
nb (cible)Compte le nombre d’entités ciblesExemple_nb
first (arg1 ; arg2 ; …)Retiens la première option calculableExemple_first
?Contourne l’élément s’il n’existe pasExemple ?
if (condition ; valeur si vraie ; valeur si fausse)Retourne la »valeur si vraie » ou la »valeur si fausse » dépendant de la conditionExemple_if
Curve (arg1; X1 ; Y1 ; X2 ; Y2 ; X3; Y3…)Permets de calculer l’image d’un point en fonction d’une courbe préétablieExemple_curve
.shift Retourne la valeur de l’argument au temps t +- X heuresarg1.shift(-Xh)

Exemple Schedule

Notre module horaire permet la création d’une cédule de la semaine et des heures pour l’occupation ou l’opération.

Les horaires sont créés via « Visualisation -> Mes données -> Horaires » ou « Modules d’analyse-> Horaires ». Ce sont des variables binaires :

  • 1: Horaire activée
  • 0: Hors horaire

Lors de sa création, on doit lui assigner un Alias. De cette façon, à l’écriture des formules, nous pouvons accéder à cette variable en tout temps via la formulation suivante :

Schedule.horaire1   Où « horaire1 » est notre alias.

Exemple Count

Count permet de retourner le nombre d’éléments ciblés répondant à une condition donnée.

count( load.ATD ; tag.F > 20 ) retourne le nombre de boites terminales connectées à notre système qui ont un débit de plus de 20 l/s

Exemple nb

nb permet de retourner le nombre d’éléments ciblés.
nb( load.ATD) retourne le nombre de boites terminales connectées à notre système

Exemple first

Le first permet de prendre en compte pour notre formule le 1er élément existant de la liste.

first( tag.MC ; tag.BC * 100; 0) – first( tag.MS ; tag.BS * 100; 0)

Dans ce cas, on veut regarder la différence entre la consigne et le statut de notre/nos cible(s).
Le 1er first renvoie la commande modulante (MC) si elle existe. Si elle n’existe pas, il renvoie la commande binaire (BC*100). Et si aucun des deux tags n’existe il renvoie 0. Idem pour le 2e first avec les statuts (MS, BS). Ainsi si aucun des tags n’existe notre formule renverra 0 mais si nous avons la commande modulante et le statut modulant par exemple, notre formule renverra : tag.MC – tag.MS

Exemple ?

Une formule ciblée pour une sonde de température telle que « tag.T > 5 » s’appliquera à l’ensemble de nos entités température.

Cependant, si une sonde de température n’a aucun point mappé au tag « T », la formule ne sera pas analysée par Dybee. Et si un seul élément de la formule n’existe pas, la formule globale ne sera pas analysée.

Dans certains cas, on souhaite tout de même en faire le calcul. Par exemple, si je veux calculer la moyenne de chauffage de mon système, donc de mes serpentins de chauffage (HC) et ceux de préchauffage (PHC) en tout temps, même si je n’ai pas de préchauffage, il me faut écrire :

avg( child.HC.tag.MC ; child.PHC.tag.MC? )

Le « ? » signifiant que la formule est valide même si l’élément en question n’existe pas. Dans notre cas s’il n’y a pas de préchauffage la formule nous retournera child.HC.tag.MC

Exemple if

La formule if permet de nous retourner une valeur en fonction d’une condition préalable

 if( expression ; valeur si vrai ; valeur si faux)

If ( 24 > 10 ; 0 ; 100)   retourne 0

if( child.HC.tag.MC > 0 AND child.CC.tag.MC > 0 ;1 ; 0 ) retourne 1 si le serpentin de chauffage et le serpentin de refroidissement d’une CTA fonctionnent en même temps et retourne 0 sinon. Cela permet de détecter un combat thermique par exemple.

Exemple curve

La fonction curve ( ) permet de créer des courbes d’interpolation à partir d’une valeur X et de couples de points :

Exemple : curve( arg1 ; 0 ; 0 ; 50 ; 70 ; 100 ; 100 ) Le résultat retourné pour arg1= 25 serait 35.

Avez-vous pensé à définir un objectif pour votre projet d’efficacité énergétique ?

Ciblez mon objectif!

Lire l’article →

Modèle

Alias

C’est l’acronyme propre à chaque famille d’équipements, de composants ou d’instruments, de tag, de paramètre ou de kpi. Ces alias sont utilisés pour pointer un ou des éléments précis dans les formules.

Exemples :

AHU = Centrale de traitement d’air (Air handling unit)

NN = Réseau thermique (Net node)

HC = Serpentin de chauffage (Heating coil)

T = Sonde de température (Temperature)

SA_T = Sonde de température d’alimentation (Supply air temperature)

Etc.

L’Alias X permet de référer à l’ensemble des familles présentes (Exemple AliasX)

All.Alias permet de référer à l’ensemble des entités de la famille dont l’alias est mentionné. Dybee fait alors la moyenne des valeurs retournées.

Élément

Chaque entité (équipement, composant et instrument) peut posséder des tags, des paramètres ou des kpi. Il est possible d’y faire appel dans les formules via la structure suivante :

  • [Entité].tag
  • [Entité].param
  • [Entité].kpi

Les éléments de l’entité bâtiment (tags, paramètres, kpi) sont constamment disponible dans les formules, quelque soit la cible de départ en utilisant le mot clef « global » comme alias (Exemple global).

Exemple Élément/Alias

Voici un exemple d’utilisation des éléments et des alias dans une formule :

Prenons l’exemple d’une zone comprenant un thermostat, on retrouve ici différents Alias.

Exemple d'une zone comprenant un thermostat
  • Z pour notre équipement Zone
  • T pour notre instrument Température (thermostat)

Pour notre instrument Température, on retrouve:

– Les alias de type tag:

  • T pour la lecture de température
  • TSP pour la consigne de température

– Les alias de type paramètre:

  • T_H pour la température limite haute
  • T_L pour la température limite basse

En ciblant l’instrument Température (alias T) qui représente un thermostat voici différentes formules permettant d’accéder et d’analyser les éléments de notre instrument

  • Formule d’accès à la donnée de température : tag.T
  • Vérifier si la température se trouve au-dessus de la limite haute : tag.T > param.T_H

À noter ici qu’on évaluera la moyenne de la température dans l’heure. Si l’on veut évaluer la limite haute par rapport à la température maximum de l’heure en cours, on écrira :  tag.T.max > param.T_H

Exemple Alias X

Lorsqu’on utilise load, source et tous les autres dérivés, on peut parfois vouloir cibler différentes familles pour être flexible ou cibler tout simplement plusieurs familles différentes.

Distribution d'air selon architecture du bâtiment

Si l’on souhaite savoir la température d’alimentation d’une zone, celle-ci peut être mesurée au niveau d’une CTA ou d’une distribution d’air selon l’architecture de notre bâtiment.

Si notre cible est la boite de volume#1, la formule : firstSource.X.child.SA_T.tag.T retourne la valeur de la première température d’alimentation de l’arborescence de notre boite de volume.

Cela nous permet de créer des règles ou des KPI très génériques qui peuvent s’adapter facilement à diverses architectures de modélisation.

Exemple Global

Exemple Tag d'un bâtiment utilisé dans Dybee

Notre bâtiment est une entité tout comme un équipement, un composant ou un instrument. Cela dit, il possède ses tags, paramètres, KPIs et règles.

Il est possible de créer nos tags ou paramètres et s’en servir dans nos formules à titre de variables globales.

Pour y accéder à partir de n’importe quelle formule, on écrit par exemple:

global.tag.OA_T : pour accéder à la température extérieure.

global.param.AREA : Pour accéder à la superficie de notre bâtiment.

Vous aimeriez rester informé des nouveaux développements dans Dybee ?

Abonnez-vous à notre infolettre!

M’abonner →

Relation

Il faut toujours évaluer les relations à partir de la cible qui est notre entité de référence (Exemple relation)

ExpressionDescriptionExemple
ParentVise l’équipement « contenant » la cibleExemple_Parent
ChildVise les éléments qui composent la cibleExemple_Child
SourceVise les éléments possédant un flux qui pointe vers la cibleExemple_Source
FirstSourceVise le 1er élément listé de l’arborescence de flux qui pointe vers la cibleExemple_FirstSource
AnySourceVise l’ensemble des éléments de l’arborescence de flux qui pointe vers la cibleExemple_AnySource
AnySourceSibVise l’ensemble des « frères et soeurs » des éléments de l’arborescence de flux qui pointe vers la cibleExemple_AnySourceSib
LoadVise les éléments pointés par des flux partant de la cibleExemple_Load
FirstLoadVise le 1er élément listé de l’arborescence de flux pointé par la cibleExemple_FirstLoad
AnyLoadVise l’ensemble des éléments de l’arborescence de flux pointés par la cibleExemple_AnyLoad
AnyLoadSibVise l’ensemble des « frères et soeurs » des éléments de l’arborescence de flux pointés par la cibleExemple_AnyLoadSib

Exemples relation

Il faut toujours évaluer les relations à partir de la cible.

Dans notre exemple, la cible est « Centrale de traitement d’air #1». Les flux sont représentés par des flèches noires.

En conséquence :

Exemple relation pour centrale de traitement d'air

Child vise les éléments qui la composent, soit le serpentin de chauffage et la sonde de température d’alimentation

Parent : dans ce cas-ci la CTA n’a pas de parent. Elle est le parent des childs HC et SA_T qui la compose.

Source vise les éléments possédant un flux qui pointe cers notre cible soit ici l’unité d’air neuf

Load vise les éléments pointés par un flux partant de notre cible. Ici les boites terminales (ATD) de chacune des zones

Exemple Child

La formule Child permet d’accéder aux sous-entités de notre équipement.

Lorsqu’on utilise child, on doit comme second paramètre, spécifier quelle famille d’enfant on regarde

Exemple 1

Ici, la cible est l’équipement Zone #1 (Alias Z)

Exemple Child avec équipement Zone #1

• Pour accéder à la donnée de température, on doit spécifier child et l’alias de l’enfant :

   child.T.tag.T

• Pour valider si la température de notre zone se trouve au-dessus de la limite haute on utilise la formule suivante :  

child.T.tag.T > child.T.param.T_H

Exemple 2

Ici la cible est l’équipement CTA #1

Exemple relation équipement CTA

Dans un premier temps, on souhaite évaluer si la température d’air alimenté dépasse sa limite supérieure. On utilise pour cela la formule suivante :

  child.SA_T.tag.T > child.SA_T.param.T_H

Si l’on souhaite vérifier si le serpentin chauffe pendant que le système est à l’arrêt.

On utilise la formule suivante :

  tag.BC = 0  AND child.HC.tag.MC > 0

Exemple Parent

La formule Parent permet d’accéder aux éléments de notre entité parents.

Ici la cible est notre sonde de température.

On veut vérifier si la température est plus élevée que la limite haute lorsque la CTA #1 est en marche .On veut alors accéder au tag commande binaire [BC] du parent (la centrale d’air CTA#1) de la sonde de température d’alimentation. On utilise donc cette formule :

  parent.tag.BC = 1  AND tag.T > param.T_H

Selon la cible de départ, utiliser tag.T (si la cible de départ est la SA_T) ou child.SA_T.tag.T (si la cible de départ est la CTA#1) nous renverrais la même valeur.

Puisqu’on travaille avec la donnée horaire, la CTA #1 doit fonctionner pendant l’heure entière pour que parent.tag.BC=1. Si on souhaite analyser l’heure où il a fonctionné, peu importe la durée, on doit écrire parent.tag.BC > 0

Exemple Source

La formule Source permet d’accéder aux entités sources basées sur les flux énergétiques (relations). On doit spécifier l’alias de la famille de la source souhaitée. Seulement la ou les sources directement reliées sont visées.

Exemple source avec serpentin de chauffage (HC)

Ici la cible est le serpentin de chauffage (HC)

Si l’on souhaite vérifier si le serpentin de chauffage est ouvert à 100% alors que la température d’alimentation du réseau de chaud rencontre sa consigne on peut utiliser la formule suivante :

tag.MC = 100  AND (Source.NN.child.SA_T.tag.TSP – Source.NN.child.SA_T.tag.T) < 5

Ici on tolère une différence entre la consigne et la valeur réelle de maximum 5 degrés)

Il est possible de définir préalablement des KPI (indices de performance) dans DYBEE. De base nous vous en mettons plusieurs à disposition. Il existe par exemple pour les réseaux thermiques (NN) un KPI appelé PI_LS_TSP qui nous indique la déviation (en %) entre la température d’alimentation et sa consigne.

Si l’on souhaite l’utiliser, la formule précédente pourrait s’écrire comme suit :

tag.MC = 100  AND kpi.PI_LS_TSP < 10%

Ici, on accepte que cette déviation se trouve à l’intérieur de 10%.`À titre informatif, 0% signifie que la lecture est égale à la consigne.

Exemple Load

Load permet d’accéder aux entités charge basée sur les flux énergétiques (relations). On doit spécifier l’alias de la famille de la charge souhaitée. Seulement les charges directement reliées sont vis

Ici notre cible est la CTA#1. Si l’on souhaite vérifier si les boites de volume connecté à la CTA #1 sont fermées lorsque le système de ventilation est en fonction, on peut le faire via la formule suivante :

tag.BC = 1  AND load.ATD.tag.D_MC = 0

Dybee fera la moyenne des ouvertures des volets des boites terminales visées.

On peut accéder au minimum ou maximum d’ouverture en faisant: load.ATD.tag.D_MC.min ou .max

Exemple FirstSource / FirstLoad

FirstSource permet de parcourir l’arborescence entière de flux à partir de la cible et de s’arrêter à la première entité trouvée de la famille ciblée.

Ici notre cible est la boite de volume #1

Exemple  FirstSource avec cible boite de volume #1

Si l’on souhaite accéder à la température de la sonde de température de [AHU] CTA#1, on ne peut pas utiliser la formule Source qui ne permet d’accéder qu’à ADN qui est la relation de premier niveau.

Or la Boite de volume #1 compte dans son arborescence plusieurs centrales de traitement d’air (CTA air neuf et CTA #1).

Ainsi la formule suivante nous permet d’accéder à la température de la sonde de température de la CTA#1 :

  firstSource.AHU.child.SA_T.tag.T

firstLoad fonctionne de la même façon, mais en arborescence descendante

Exemple AnySource

AnySource permet d’accéder aux éléments (kpi, tag, child, etc.) de nos sources, peu importe le niveau.

Exemple AnySource cible boite volume #1

Celles-ci se trouvent dans l’arborescence et retournent la moyenne des résultats trouvés.

Ici notre cible est la boite de volume #1. Elle compte dans son arborescence plusieurs centrales de traitement d’air (CTA air neuf et CTA #1).

Ainsi la formule :   anySource.AHU.child.SA_T.tag.T

Retourne la moyenne des températures des SA_T de CTA#1 et CTA Air neuf

Exemple AnyLoad

AnyLoad permet d’accéder aux éléments (kpi, tag, child, etc.) de nos charges, peu importe à quel niveau.

Celles-ci se trouvent dans l’arborescence, et retournent la moyenne des résultats trouvés.

Exemple AnyLoad avec cible CTA#1

Ici notre cible est la CTA#1. Si l’on souhaite connaitre la moyenne des ouvertures des volets des boites terminales on peut utiliser la formule suivante :

  anyLoad.ATD.tag.D_MC

Dybee fera la moyenne des ouvertures des volets des boites terminales se trouvant dans l’arborescence de la CTA#1

Exemple AnyLoadSib / AnySouceSib

AnyLoadSib permet d’accéder aux sous-entités qui ont un lien de parenté sans être connectées directement par un flux énergétique à notre cible. AnySourceSib fonctionne de la même façon.

Ici notre cible est la CTA#1

Exemple 1 :

On souhaite créer un kpi qui nous indiquera si les pièces connectées à notre CTA #1 sont en moyenne trop chaude ou trop froide. On doit accéder aux températures des zones [T] et ces sondes ne sont pas connectées à notre cible.

Exemple AnyLoadSib avec pièces connectées à CTA #1

On utilise alors AnyLoadSib :

( AnyLoadSib.T.tag.T – AnyLoadSib.T.tag.TSP ) / AnyLoadSib.T.tag.TSP

Le résultat sera un pourcentage de déviation entre les lectures de température des zones et leur consigne. Un % positif signifie que les pièces sont trop chaudes et à l’inverse, un % négatif signifie qu’elles sont trop froides.

Exemple 2 :

On souhaite déterminer si on a du chauffage dans les zones alimentées par la CTA#1.

Exemple AnyLoadSib avec chauffage zones alimentées par CTA #1

Les plinthes (HT) ne sont pas reliées directement au CTA#1, donc ne sont pas des charges (load). Par contre, elles ont un effet sur les zones.

La formule :   anyLoadSib.HT.tag.MC > 0 retourne 1 si la moyenne des commandes modulantes (MC) des plinthes (HT) de l’ensemble de nos locaux desservis par CTA#1 est supérieur à 0.

Exemple Chaine de relation

Exemple Chaine de relation

Il est évidemment possible de combiner des relations pour accéder à tout ce dont vous souhaitez.

Ainsi, si notre cible est la CTA#1, la formule suivante :

  load.ATD.parent.child.HT.tag.MC retourne la moyenne des commandes modulantes (MC) des plinthes (HT) de l’ensemble de nos locaux desservis par CTA#1.