Journée mondiale du climat

Sachant que les bâtiments sont la plus grande source d’émissions de CO2 dans le monde, les petits gestes du quotidien font la différence (Architecture 2030). Cependant, il peut être difficile de connaitre les actions optimales à appliquer pour réduire l’impact environnemental de ces bâtiments. Les informations sont souvent réparties entre diverses sources, elles peuvent demander beaucoup de temps de recherche et elles sont parfois controversées ou d’une fiabilité incertaine.

Ainsi, en cette journée mondiale du climat, destinée à rappeler la nécessité d’agir pour réduire les effets du réchauffement planétaire, BGI Analytics vous propose une liste d’actions concrètes approuvées par les experts, qui vous permettront de réduire les émissions de carbone de vos bâtiments.

  • Fermer les lumières dès que vous quittez une pièce. Éteindre vos appareils électroniques comme votre écran et votre ordinateur dès que l’utilisation est terminée.
  • Optez pour un éclairage à DEL qui dure 15 fois plus longtemps et consomme 90% moins d’énergie que les ampoules régulières. (ENERGY STAR, blogue Pleins feux sur l’efficacité énergétique)
  • Réduisez tant que possible les fuites d’air en installant des coupe-froid (calfeutrage) sur les fenêtres et les portes. Ces éléments ont un impact direct sur la variation de votre consommation d’énergie et le confort.
  • Modifier les consignes de températures durant la nuit, la fin de semaine ou toute période inoccupée. Cette mesure limitera le chauffage et la climatisation inutile.
  • Ajuster les horaires d’opération des systèmes de chauffage, ventilation et climatisation (CVC).
  • Assurez-vous du bon fonctionnement de vos systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC). Puisque ces systèmes représentant souvent plus de la moitié de votre consommation énergétique, il est important que leurs activités soient le plus efficaces possible. Le bon fonctionnement passe par de bonnes séquences de contrôles, des instruments et capteurs calibrés, des points de consignes optimaux, des composants mécaniques en bonne condition, etc.
  • Suivre votre consommation de manière à déceler les pointes de consommation. Celles-ci peuvent être réduites en évitant de démarrer l’ensemble des charges et équipements en même temps.

Vous souhaitez suivre votre consommation et l’opération de votre bâtiment dans les moindres détails de façon automatisés sans vous casser la tête? C’est le cœur de notre plateforme Dybee. Cette dernière saura vous assister dans ce parcours de réduction des GES de votre bâtiment et vous éclairer sur une multitude d’actions simples à mettre en place.

Bien qu’on se spécialise dans le suivi énergétique et l’analyse opérationnelle, les mesures suivantes nous interpellent tout autant.

  • Faciliter et favoriser le transport de vos occupants à faible émission de gaz à effet de serre en offrant un stationnement à vélos.
  • Diminuer la production quotidienne des déchets en insérant des dispositifs de recyclage et de compostage dans de nombreux lieux stratégiques de votre bâtiment (salle de bain, salle à dîner, l’entrée, etc.)
  • Dans le cas où vous devez vous procurer de nouveaux appareils d’électroménagers et électroniques, optez pour des équipements certifiés ENERGY STAR. Ces équipements plus efficaces permettent de réduire votre consommation d’énergie et/ou d’eau à chacune de leur utilisation.
  • Lors de la construction de nouveau bâtiment ou du remplacement des installations, optez pour des thermopompes performantes. Celles-ci vous permettront de réutiliser les surplus de chaleur ou de fraîcheur ailleurs dans le bâtiment.
  • Pensez à laisser entrer le plus de lumière du jour possible dans les nouvelles constructions, et ce, en optant pour des toits en dents de scie et de hautes fenêtres

Lorsque l’entrepreneuriat et la cause environnementale ne font qu’un!

Cette année, la semaine mondiale de l’entrepreneuriat se déroulait du 8 au 14 novembre. À cet effet, Benoit Guenette, directeur innovation chez BGI, a eu le plaisir de donner une conférence à de jeunes étudiants en techniques de l’informatique du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Voici la vision, les valeurs et les idées qu’il a eu l’occasion de partager :

« C’est la troisième année déjà que je rencontre les étudiants pour raconter mon parcours, expliquer ce que l’entrepreneuriat représente pour moi et surtout, décrire le « mindset » à avoir pour plonger dans cette merveilleuse aventure qui façonne le monde de demain.

Cependant, c’est la première fois que je décide d’en écrire un court article. Le sujet me passionne hors de tout doute et nous nous trouvons dans une transition cruciale qui doit être effectuée rapidement. Cette transition nécessite un maximum d’entrepreneurs et d’intrapreneurs pour le développement de solutions en réponse à la crise climatique qui s’abat sur nous.

Vous avez bien lu « intrapreneur » qui selon moi doit être mis de l’avant et valorisé au même titre que l’entrepreneur. La montagne russe de création d’entreprise n’est certainement pas pour tout le monde, mais un esprit d’entrepreneur chez l’employé à l’intérieur d’une entreprise existante est tout aussi important.

Revenons maintenant à cette transition climatique qui se trouve sur tous les médias et sur les lèvres de tous, particulièrement les plus jeunes comme ceux à qui je présentais cette conférence. Cette transition passera par un effort collectif certes, mais aussi par une multitude de projets novateurs qui verra le jour grâce à des entrepreneurs passionnés qui souhaitent améliorer notre monde. Ces jeunes qui étudient en informatique et en développement logiciels auront des défis excitants et mobilisateurs pour mettre au monde ces solutions. Que ce soit pour la mise en place de villes intelligentes, de réseaux électriques intelligents, des plateformes d’efficacité énergétique, de mines autonomes et électriques, etc., des milliers de lignes de code verront le jour.

En plus de partager avec eux ma vision des tendances technologiques de demain, j’ai voulu leur soulever la nécessité de bien s’entourer pour réaliser les projets. Que ce soit avec nos amis et partenaires ou tout simplement en parler aux personnes autour de nous, car il y a beaucoup plus de chance que notre entourage nous aide en nous ouvrant des portes qu’en tentant de voler vos idées. De plus, il est impératif, autant pour l’entrepreneur que l’intrapreneur, d’être alerte et éveillé à tout ce qui les entoure. Être capable de voir les problèmes et illogismes, puis se mettre rapidement en mode solution est un atout. En ce sens, j’aime parler de notre fameux « Système d’Activation Réticulaire (SAR) », pour les « fans » de la neuroscience. Le SAR est le filtre entre la quantité phénoménale d’informations provenant du monde extérieur et notre conscience. Ce filtre laisse passer ce qui est important pour nous. Cela dit, on décide ce que l’on veut percevoir, consciemment ou inconsciemment… assez incroyable lorsque vient le temps d’être dans le « flow » et alerte aux opportunités!

Créer un projet ou une entreprise est loin d’être un parcours linéaire comme on peut l’imaginer au départ. Cependant, les défis, victoires, embûches, réussites que l’on peut vivre font partie de l’expérience et même si on doit se retrousser les manches chaque matin, il faut apprécier le parcours et éviter de le faire que pour la destination. Si l’objectif ou la mission vous interpelle réellement, vous prendrez part à la création de quelque chose qui est plus grand que vous, et c’est ce qui compte selon moi.

Chez BGI, c’est exactement pourquoi nous nous levons chaque matin et travaillons ensemble à concrétiser notre mission : « Ensemble, réduire l’impact environnemental des bâtiments et des procédés industriels ». Pour nous, cette mission passe par l’implantation de notre plateforme analytique Dybee servant à l’optimisation énergétique et l’analyse opérationnelle. Réduire la consommation globale est une nécessité pour un monde meilleur et chaque bâtiment ajouté à Dybee nous permet de connecter avec des experts techniques et des propriétaires qui sont prêts à faire un pas dans la bonne direction. »

Expert in energy efficiency and machine learning wanted!

JOB DESCRIPTION

  • Participates in the development and integration of DDF and AI algorithms into the Dybee platform.
  • Participates in various R&D projects and the integration of various AI modules.
  • Participates in the development and production of didactic and technical material related to the DYBEE solution.
  • Participates in the development of a Python structure to interconnect and analyze the data of the Dybee platform.
  • Can participate in all stages of energy optimization projects.
  • Can participate in the various stages of business development, among other things, make presentations of the DYBEE solution to potential partners or customers.
  • Can participate and carry out training for users.
  • May be called upon to write blog posts related to the field of AI-assisted optimization.
  • Perform all other duties related to the position and/or as required by management.

WORKPLACE

  • Remote work.
  • The Employee may have to, as part of his/her duties and responsibilities, to work in different geographical locations other than the place of work designated above.

WORK SCHEDULE

  • 35 hours per week, 7 hours per day, 5 days a week, Monday to Friday.
  • The work schedule may vary or be modified depending on the nature and extent of the Employee’s duties and responsibilities, as well as on the needs arising from the Employer’s operations.

We are hiring!

Programmer Analyst / Web Developer

The Web Developer works in collaboration with the engineering and innovations team to, the continuous development of the DYBEE application by integrating new functionalities and analytical tools in addition to working on the continuous development of the artificial intelligence of the application. He must be creative, proactive and provide solutions, in order to optimize his work and ensure delivery within the set deadlines. We are looking for a dedicated, resourceful, meticulous person who quickly appropriates the content of new technologies.

PROFESSIONAL SKILLS

  • Master global development technologies (front-end and back-end);
  • Organize one’s work according to established priorities;
  • Present a pragmatic approach to iterative (Agile) delivery;
  • Deliver quality work in the rules of the art;
  • Solve problems of an algorithmic nature;
  • Have excellent learning and analytical skills;
  • Fluency in French and English, spoken and written;
  • Identify potential issues and problems;
  • Produce structured, readable and easily maintainable code;
  • Participate in the creation of the design and ergonomics of the applications;
  • Attention to detail and a good sense of aesthetics;
  • Actively participate in the deployment and maintenance of an organizational culture based on people and respect.

TECHNICAL SKILLS

  • Minimum DEC programmer analyst or web development;
  • Minimum 2 years of experience in a similar position;
  • Mastery of C object-oriented programming #
  • Mastery of HTML5 & CSS3;
  • Mastery in JavaScript and dynamisation (Ajax);
  • Mastery of a JavaScript / JQuery framework;
  • Experience with the MVC model;
  • Experience with SQL

ASSETS

  • Good communication skills
  • Autonomy, versatility and proactivity
  • Great ability to work in a team.

What is Commissioning Continu?

When we start to focus on the topic of energy optimization, we need to quickly distinguish between the different ways of doing things: Commissioning (CX), Recommissioning (RCX) and Continuous Commissioning (CXC).

How to distinguish them? Here, in summary, is what we learn from the article « Demystify continuous commissionning » of Énergénia.

Commissioning (CX)

This process applies to new buildings to ensure its quality from conception to occupancy and operation. This process verifies that everything is working as intended, and then that the maintenance team is able to operate and maintain the installed equipment and systems.

Recommissioning (RCX)

This process applies to existing buildings where an energy expert reviews the performance of systems and equipment, and then outputs a report of energy efficiency measures to be implemented over a very short period of time in order to improve the energy efficiency of buildings.

Commissioning Continue (CXC)

This process ensures the continuous maintenance and improvement of the performance of electromechanical systems thanks to an anomaly detection system. They are therefore based on sustainable actions in order to maintain the long-term performance of buildings.

Want to know more about continuous commissioning? Read the Énergia article!

What is Commissioning Continu?

When we start to focus on the topic of energy optimization, we need to quickly distinguish between the different ways of doing things: Commissioning (CX), Recommissioning (RCX) and Continuous Commissioning (CXC).

How to distinguish them? Here, in summary, is what we learn from the article « Demystify continuous commissionning » of Énergénia.

Commissioning (CX)

This process applies to new buildings to ensure its quality from conception to occupancy and operation. This process verifies that everything is working as intended, and then that the maintenance team is able to operate and maintain the installed equipment and systems.

Recommissioning (RCX)

This process applies to existing buildings where an energy expert reviews the performance of systems and equipment, and then outputs a report of energy efficiency measures to be implemented over a very short period of time in order to improve the energy efficiency of buildings.

Commissioning Continue (CXC)

This process ensures the continuous maintenance and improvement of the performance of electromechanical systems thanks to an anomaly detection system. They are therefore based on sustainable actions in order to maintain the long-term performance of buildings.

Want to know more about continuous commissioning? Read the Énergia article!