Projet d’efficacité énergétique? Oui, mais quels sont mes objectifs?

Avoir des objectifs, autant sur le plan personnel que professionnel, est la clé pour progresser, s’améliorer et obtenir des résultats tangibles. Je pourrais vous parler de ce type d’objectifs longuement puisque c’est un sujet qui m’interpelle, mais parlons plus particulièrement d’objectif de projet d’optimisation de bâtiment.

Les 3 clés de succès des projets d’amélioration de la performance énergétique sont:

  1. Établir des objectifs clairs et mesurables.
  2. Avoir une bonne synergie entre les intervenants du projet.
  3. Réaliser un projet de type « continu » et non ponctuel.

Nous traiterons aujourd’hui de la première clé relative à l’importance des objectifs, puisqu’il arrive trop souvent qu’un projet d’efficacité énergétique soit lancé sans cet élément essentiel.

Ce manque de clarté et de structure amène le propriétaire ou gestionnaire, l’équipe technique et l’expert analyste à déployer des efforts inutilement, voire à travailler de façon non optimale.  C’est pourtant si simple.

Souhaitons-nous:

  • Réduire la consommation et les coûts énergétiques?
  • Améliorer le confort et réduire les plaintes?
  • Se mériter des prix et certifications tels que BOMA Best, LEED ou autre?
  • Réduire les GES?
  • Prévenir les bris mécaniques et faciliter la maintenance?

Les objectifs, tout aussi positif soit-il, peuvent parfois même être à effet opposé. Améliorer le confort des occupants peut mener à une surconsommation par exemple.

En résumé, voici ce que l’on propose au début de chaque projet.

  1. Faire une liste d’objectifs et les ordonner par priorité.
  2. Déterminer comment ils seront mesurés. Est-ce qu’il s’agit d’un pourcentage de confort, un coût ou une consommation par superficie ($/m2, kWheq/m2)? Pour le confort par exemple, on voudra savoir le pourcentage de locaux qui ne rencontre pas la plage confortable établie. Tout ce qui est à +- 2°C de la consigne de notre pièce.
  3. Quelle est notre cible et quelles sont les grandes pistes possibles pour les atteindre.
  4. Qui sera responsable de chacune des phases.
  5. Quand devons-nous rencontrer cette cible et quel est l’intervalle pour la révision de l’évolution.

Vous retrouvez ici les fameux “quoi, comment, qui, et quand”. Finalement, si les objectifs sont bien définis, ils sauront répondre au pourquoi de l’entreprise et seront porteurs pour l’ensemble des gestionnaires. ???

Ces objectifs sont revus sur une base continue et s’ils ne sont pas rencontrés, il est impératif de définir pourquoi et d’ajuster les processus en conséquence. Comme disait Einstein: « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ! ».

Dernier petit truc: Tout se mesure.

On voudra donc mesurer précisément l’évolution des résultats, définir des cibles à atteindre et surtout, un délai à respecter. Voici quelques exemples provenant de la plateforme Dybee pour suivre les objectifs de différents bâtiments:

  • Améliorer le confort (Tour à bureaux)
  • Suivre les conditions critiques des salles blanches (Hôpitaux)
  • Assurer une performance des refroidisseurs ou chaudière (tout type)
  • Réduction de la consommation (tout type)

Et vous, êtes-vous capable de citer clairement les objectifs de vos projets? Pourquoi ne pas suivre leurs évolutions sur un portail central. Voici une mesure qui améliorera la synergie entre les intervenants du projet à coup sûr ! Avec la plateforme d’efficacité énergétique Dybee, il vous sera simple de définir des objectifs clairs, d’en faire le suivit et de mesurer leur avancement.